[NOSTALGIE] Pitfall : The Mayan Adventure

Avatar de l’utilisateur
Paulemile
Cosmocat
Messages : 550
Inscription : 28 juin 2023 14:25

[NOSTALGIE] Pitfall : The Mayan Adventure

Message par Paulemile »

Pitfall : the Mayan Adventure (Mega Drive, 1994)
Image



Type de jeu
Vitrine de jolies sprites servant à vanter la puissance graphique de la Mega Drive. Manuel de braconnage aussi, parce que pourquoi pas ?
Image



Premier contact
Entre lui et Ecco the Tides of Time, je ne sais plus lequel peut prétendre au titre de dernière cartouche Mega Drive que j'ai possédée. On m'avait ensuite prêté Mr. Nutz et le Roi Lion aussi, mais si j'ai bien essayé de me faire très discret, leurs propriétaires ont toujours fini par les récupérer. Encore un jeu de plateforme mâtiné d'action, mais qui m'a mis une tarte tant je le trouvais beau. Plusieurs tartes même, vu que je le relançais toujours pour admirer ses pixels. Avant que je ne cherche à retomber en enfance., pas sûr que j'aie réussi à rejouer à des plateformers plus anciens par la suite (si, je viens de dire Mr. Nutz, bravo). Je ne me souviens pas de pourquoi on nous avait acheté ce jeu précis, à ma sœur et moi. J'aimerais bien entendre le raisonnement de nos parents à l'époque. La première boîte trouvée dans les rayons d'Auchan (ouais on achetait nos jeux Mega Drive à Auchan) ? Un délire de mon beau-père qui se prenait parfois pour Indiana Jones (moments très cringe par ailleurs) ? Bon, pas grave. L'important c'est qu'on a vachement bien aimé massacrer toute la faune de cette jungle d'Amérique.
Image



Retour sur expérience
Quatrième opus de la franchise ayant vu le jour sur l'ancêtre Atari 2600, the Mayan Adventure embarque le fils du protagoniste original dans la forêt mexicaine (j'imagine), justement à la recherche de son darron (il me semble). Bah ouais, à force de fouiner partout pour piller des trésors et des machins précieux, il s'est pris une malédiction sur le dos, le gars. Mais bon, on ne va pas le laisser crever, parce notre avatar ne s'est pas embrouillé avec son père comme la moitié des gens de son âge et de ma génération, alors on va le sauver. En s'équipant un peu mieux que le padre cela dit, qui a toujours fait son branlos à voyager les mains dans les poches. Là, évidemment on peut sauter et s'accrocher aux lianes comme papa, mais aussi lancer des pierres à l'aide d'une fronde, frapper au corps à corps (toujours avec la fronde), et faire exploser des sortes de grenades naturelles qui font mal à quiconque oserait apparaître à l'écran. Jamais compris ce que c'était en vrai. J'appelais ça des grains de café, qui n'ont rien d'explosif d'ailleurs. Mais j'y croyais presque. Je me faisais bien tirer dessus par des appareils photos dans Bomber Raid alors… À quoi nous sert cet arsenal ? À buter singes, serpents, plantes carnivores et jaguars, bien sûr ! OK, ils nous égorgent à vue, mais on leur pique leur café, aussi. Normal qu'ils se sentent un peu à cran. On ramasse aussi des statuettes et autres pyramides en or ou argent sur la route, le père Pitfall peut bien attendre un peu qu'on joue les “archéologues”. Mais tout ça, c'était du pipi de coati comparé aux lieux clos, dans des mines sombres et truffées de pièges. D'ailleurs, je n'ai jamais terminé ce jeu. Dans mes souvenirs, j’ai toujours fini bloqué devant un mur invisible, dans un de ces niveaux souterrains (ou un temple), parce que je n'avais pas ramassé toutes les lettres P-I-T-F-A-L-L disséminées dans les stages précédents. Plusieurs fois j'ai recommencé en espérant ouvrir cette porte magique, je n'ai jamais su où se trouvaient les collectibles demandés. Il m'en manquait toujours un ou deux. Évidemment, je n'ai pas pris la peine de lire une soluce. Et pourtant, je ne retrouve pas ce souci dans les différentes vidéos de playthrough que j’ai regardées. Les lettres ne servent en fait qu’à débloquer la vraie fin du jeu (juste un message qui dit qu’on a vraiment, vraiment gagné). Personne n’en parle non plus par écrit. Pourtant je me rappelle bien de ce bloquage, ça m’avait tellement frustré ! Si ça n’a jamais existé, je ne vois que mon esprit pour avoir modifié ma mémoire contre mon gré, pour me faire oublier que j’étais juste mauvais. J’ai déjà mis beaucoup de temps à battre les deux jaguars faisant office de boss à environ la moitié du jeu, alors possible que j’aie lâché l’affaire. De toute façon, si je perdais espoir, Myst et Worms m'attendaient sur le PC dans la pièce d'à côté.
Image



Flashback spécial ambiance
J'ai du mal à placarder une identité au jeu. Et je ne parle pas de toute la phase où on se retape le tout premier Pitfall en boucle infinie, sorte de cameo marrant mais interminable. Je veux dire, y a limite pas plus beau que lui sur MD, pas même Aladdin ou le Roi Lion. Les animations claquent à fond, les décors fourmillent de détails. Mais ça paraît fade quand même. Ça manque d'un truc, je ne sais pas trop désigner quoi exactement. OK sait qu'on s'embarque dans une aventure énigmatique et dangereuse, mais on ne le ressent pas. Enfin pas moi en tout cas. Les mines et temples n'oppressent pas, la jungle n'enchante pas trop non plus. Peut-être parce qu'on qu'on fait que vaporiser la biodiversité et piller des trésors Maya. Ou peut-être pas, je ronchonne juste plus que d'habitude. Je sais pas, j'y trouve un manque de renouvellement, aussi. On revisite plusieurs fois les mêmes zones, graphiquement parlant. Et puis le boss final ne rattrape rien, ce gros golem tour lent. Lui par contre il est cheum la life (expression déjà ringarde en 2012, je sais). D'accord, je ne l'ai jamais vu durant mes propres parties, mais la plupart des critiques s'accordent là-dessus. Pas grave, hein. Ça empêche juste ce Pitfall d'accéder au panthéon des ultimes tueries de malade. La subjectivité, tout ça…
Image



Réécoute de la bande-son
Erk. Je pense que la musique n'aide pas à s'immerger dans le délire. Un peu comme les environnements qu'on vide de toute vie animale, les morceaux ne se distinguent pas assez. Ça ressemble pas mal à l'idée que je pourrais me faire de ce que jouaient les Mayas lors de rituels pas clairs. À moins que je croie à cela juste parce que mes seules sources musicales de cette région du monde à cette époque proviennent de cet unique jeu. En tout cas, même si la B.O. colle bien à la réalité, j'aurais préféré un peu d’extrapolation, là. Comme dans Age of Empires par exemple. Je n'arrive pas à bien capter qui a bossé dessus. Il semblerait qu'une boîte nommée Soundelux Média Labs ait signé les compos. Et le nom de Matt Furniss apparaît juste en tant que sound design, hors musique j'imagine. Bon, de toute façon je ne vais pas retrouver le profil LinkedIn de ces gens pour leur dire qu'ils auraient pu mieux faire. Mais voilà ; un ou deux morceaux comme ça, parfait. Une dizaine, ça fait un peu beaucoup. Sérieux, lâchez ces tambours et prenez des synthés, les gars.
Pitfall - Xibalba Falls





Moment Nostalgie
Allez, disons que ce fut mon ultime jeu MD. Ça ne change pas grand-chose à la frise vidéoludique de ma life, déjà pleine de trous et d’anachronismes. Je n'arriverai jamais à la recréer totalement, de toute façon. L'arrivée du Pentium 75 de beau papa aura sonné le glas de ma console chérie, même si elle lui aura techniquement survécu pour subsister jusqu'en 2002 ou 2003 (l’ordi, il a subi maintes updates, améliorations et liftings, trop facile). Je ne jouais alors plus qu'à ce bon vieux Warriors of the Eternal Sun depuis plusieurs années. Une belle épopée démarrée avec Altered Beast et achevée avec ce Pitfall, donc. Que de chemin parcouru sur la machine de SEGA entre les deux, que de souvenirs de fou qui m'auront grillé le cerveau à vie avec le sceau de la nostalgie, de la magie de l'enfance, et du passé qui était mieux avant. Elle fait partie de mon top 3 de ces trucs que j'aurais dû garder de mes nineties chéries. Avec les Monsters in my Pocket et les cartes Power Level de Dragon Ball. Ce trio de merveilles dans ma chambre pouvait me faire digérer n'importe quelle crise de rage de ma mère, n'importe quelle humiliation malsaine de mon beau-père, et n'importe quel rateau au collège (OK, peut-être pas n'importe quel rateau). Merci ma console pref all-time. Tu aurais mérité un temple à ta gloire, pour tous les souvenirs heureux que tu m'as laissés. Au moins un joli placard qui sent bon le bois du Mexique, en tout cas.
Image

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 24992
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

[NOSTALGIE] Pitfall : The Mayan Adventure

Message par Gringos10 »

Je l'ai au moins sur 3 consoles ce jeu, et je n'y ai jamais joué. Honte.

Il a l'air meilleur que le Indiana Jones de la snes
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

En ligne
Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Chevalier du Zodiaque
Messages : 3271
Inscription : 02 août 2021 18:03

[NOSTALGIE] Pitfall : The Mayan Adventure

Message par wiiwii007 »

C'est pas vraiment le même genre de jeu, Indiana Jones c'est plus un Castlevania sauce Indiana avec en plus pas mal de variété dans le gameplay et le level design. Pitfall ne possède pas de musique épique, tous les stages se ressemblent, bref ça tourne vite en rond. C'est un bon petit jeu, mais je préfère Indi. Après, je parle pour le Pitfall Snes, je connais pas l'opus MD, mais je crois qu'ils sont à peu près pareil.

Avatar de l’utilisateur
Antarka
Chevalier du Zodiaque
Messages : 2301
Inscription : 22 juin 2023 09:01

[NOSTALGIE] Pitfall : The Mayan Adventure

Message par Antarka »

On me l'avait prêté celui-la. Me rappelle que j'avais bien aimé, mais mes souvenirs vont pas plus loin que cette appréciation.
#jesuiswoke

Avatar de l’utilisateur
Paulemile
Cosmocat
Messages : 550
Inscription : 28 juin 2023 14:25

[NOSTALGIE] Pitfall : The Mayan Adventure

Message par Paulemile »

Ca me trouble cette histoire de lettres pas toutes récupérées qui bloquent la progression. Franchement c'est très clair dans ma tête, de lâcher le jeu à cause de ça. Mais nulle part je trouve quelqu'un qui a eu la même galère. Et je me trompe forcément vu que le boss final donne la dernière lettre. Ce qui voudrait dire que j'ai fini le jeu en fait, j'ai juste pas eu la bonne fin avec les lettres. Mais je suis persuadé de ne pas l'avoir fini :mrgreen:

En ligne
Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Chevalier du Zodiaque
Messages : 3271
Inscription : 02 août 2021 18:03

[NOSTALGIE] Pitfall : The Mayan Adventure

Message par wiiwii007 »

Oui c'est bizarre car perso je n'ai pas eu toutes les pièces, mais j'ai pu terminer le jeu. Juste on te signale que t'as pas tout fait. En tout cas sur la version Snes.

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 24992
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

[NOSTALGIE] Pitfall : The Mayan Adventure

Message par Gringos10 »

wiiwii007 a écrit :
02 juil. 2024 15:50
C'est pas vraiment le même genre de jeu, Indiana Jones c'est plus un Castlevania sauce Indiana avec en plus pas mal de variété dans le gameplay et le level design. Pitfall ne possède pas de musique épique, tous les stages se ressemblent, bref ça tourne vite en rond. C'est un bon petit jeu, mais je préfère Indi. Après, je parle pour le Pitfall Snes, je connais pas l'opus MD, mais je crois qu'ils sont à peu près pareil.
Moi je parle de la version mcd, c'est la plus classe ^^
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

En ligne
Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Chevalier du Zodiaque
Messages : 3271
Inscription : 02 août 2021 18:03

[NOSTALGIE] Pitfall : The Mayan Adventure

Message par wiiwii007 »

Je viens de regardais vite fait, j'ai pas l'impression que ce soit si génial que ça sur MCD. Dans tous les cas, ça reste le même jeu donc par rapport à Indi, ça reste incomparable car trop différents. Si tu préfères le côté recherche tu vas vers Pitfall, si tu préfères le côté action et variété de situations, tu vas vers Indi.

Répondre

Revenir à « Megadrive / Mega CD / 32X »