[TEST] Sclash

Avatar de l’utilisateur
Killvan
Chevalier du Zodiaque
Messages : 4185
Inscription : 15 nov. 2020 11:35
Localisation : Nancy

[TEST] Sclash

Message par Killvan »

Sclash sur Playstation 4

Image
Genre : Combat
Nombre de joueurs : 1-2 en local et en ligne.
Sortie : 22 mai 2024
Développeur : Bevel Bary
Éditeur : Maximum Entertainment
Autres plateformes : Switch, Xbox

Disponible depuis le début de ce mois de mai sur les 3 consoles principales, Sclash est un jeu de combat qui a pour particularité de proposer des duels à l'arme blanche qui tuent en un coup son adversaire. Le jeu se déroule dans un Japon féodal plus ou moins fantasmé, dans lequel on incarne un samouraï répondant au doux nom de Jinmu. Ce dernier est chargé de régler pour de bon un conflit opposant le clan du dieu renard, Kitsune, contre le clan du dieu corbeau, Tengu.

Image

Ainsi, on parcourt, en mode Histoire, dans un jeu d'action en 2D et sur un scrolling horizontal, des décors somptueux comportant plein de références au Japon ancien mais également des ennemis qu'il faut terrasser en un seul coup de sabre. Facile à dire, pas forcément si facile à faire : vous aussi, vous êtes susceptible de mourir dès le premier coup encaissé. Il faut donc veiller constamment à ne pas se laisser surprendre, sous peine de mort directe et implacable, par le premier ennemi venu.

Une fois le boss de fin de niveau atteint, le challenge se corse un peu vu qu'il faudra lui porter 3 estocades pour en venir à bout, sans qu'il puisse vous toucher tout court ! C'est un véritable combat d'escrime qui commence ainsi, vous devrez maîtriser l'art de l'esquive, celle du blocage, et des déplacement plus ou moins courts à gauche ou à droite de votre cible, pour la pousser à l'erreur afin de pouvoir en venir à bout.

Image

Le gameplay proposé est donc facile à prendre en main dans la théorie, vu que seulement 4 touches sont utiles : une pour attaquer, une pour parer, une pour esquiver et une autre pour des coups de poing ou de pied. Jongler entre chaque capacité dépend de l'adversaire rencontré, mais le bourrinage n'est jamais la règle, dans ce jeu de combat pas comme les autres. Oubliez vos habitudes prises dans Mortal Kombat et autres Street Fighter, place à la subtilité !

Le folklore japonais est bien mis en avant, par exemple la déesse Amaterasu fait rapidement son apparition en tant qu'adversaire : ce n'est pas moins que LA déesse centrale dans la mythologie japonaise ! On se laisse ainsi facilement griser par l'univers proposé, riche en couleurs, parsemé d'effets "à la japonaise" comme par exemple l'apparition de pétales de cerisiers lorsque l'on meurt, les maisons japonaises typiques en arrière plan ou encore des effets d'ombres et de lumières au premier plan lorsque l'on passe dans un dojo.

Image

La plupart des combats ne durent que quelques secondes, hormis contre ces fameux boss où davantage de rigueur et d'adresse vous seront demandées. Tenez également compte de votre barre d'endurance, visible à l'écran en vert, qui se recharge automatiquement lorsque l'on ne fait aucune action de combat. Avoir de bons réflexes sera parfois nécessaire, en particulier lorsque le jeu se ralentit lorsque par exemple on place une attaque en même temps que son adversaire : quelques dixièmes de secondes s'écoulent à l'écran avant de pouvoir embrayer sur un nouveau mouvement qui pourrait soit se solder par votre victoire, soit par votre défaite si l'adversaire réagit plus rapidement que vous ! Ce ralenti est donc également à prendre en compte dans vos combats si vous ne voulez pas être vous-même envoyé ad patres. Lors de mes premières parties, je pensais qu'il s'agissait d'un défaut technique du jeu mais ce ralenti est là pour donner un caractère encore plus épique à vos combats.

Image

Outre la maîtrise du gameplay, le jeu a été pensé pour être abordable pour tout un chacun. Tout le monde, à n'importe quel âge ou avec n'importe quelle expérience, peut se faire plaisir. Le roster proposé est assez faible en nombre de personnages, mais la personnalisation fait contrepodds en proposant toute une panoplie d'objets ou de tenues déblocables au fur et à mesure de vos différentes parties.

Image

En conclusion, je ne peux que recommander l'expérience Sclash pour tous. Que l'on soit novice en la matière ou vétéran des jeux de baston, Sclash apporte sa petite touche de fraîcheur plus que bienvenue, de part son gameplay simple mais exigeant mais aussi via l'atmosphère qui s'en dégage de manière général. Couplé à une réalisation de haute volée, il ne fait nul doute que Sclash parviendra à vous plaire suffisamment pour faire de petites sessions de combats de temps à autre, dans l'idéal avec un autre joueur pour l'apprécier encore plus.

Image

Ma note : 8/10
Fly, Aiolia, Secret of Mana et la GBA, c'est plus fort que toi !

Image

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 25104
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

[TEST] Sclash

Message par Gringos10 »

Super test, merci !

Le jeu à l'air cool en plus!
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
Killvan
Chevalier du Zodiaque
Messages : 4185
Inscription : 15 nov. 2020 11:35
Localisation : Nancy

[TEST] Sclash

Message par Killvan »

Merci à toi pour le jeu :)

Et oui, il l'est, malheureusement les captures d'écran ne lui rendent pas trop honneur...
Fly, Aiolia, Secret of Mana et la GBA, c'est plus fort que toi !

Image

Répondre

Revenir à « PS4 »