[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
Cosmocat
Messages : 550
Inscription : 28 juin 2023 14:25

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par Paulemile »

Les jeux avec balise [SECONDE CHANCE] sont des jeux rétros auxquels j'ai joué gamin, mais que j'ai lâché trop vite pour me faire un vrai avis. Alors j'y retourne un peu pour voir ^^



Dragon Ball Z : La Légende SAIEN (Super Butoden 2) (Super NES, 1994)
Image



La découverte, la passion éphémère et l’oubli prématuré.
J’ai réellement connu trois adeptes des consoles Nintendo durant mon enfance. Mon cousin qui possédait environ 3000 jeux, un gars de ma classe chez qui j’ai pioncé une fois en CM1 (mais il m’a fait découvrir Secret of Mana, alors je l’adulerai pour l’éternité, Mortal Kombat 2 aussi, mais on n’adule pas quelqu’un pour cette unique raison), et mon plus vieil ami, que je connais depuis la maternelle. J’allais souvent chez lui, on a commencé par la NES avec les Tortues Ninja, Paper Boy et Super Mario Bros 3. Puis on a enchaîné avec la Super NES, Super Mario World notamment, et… euh, Dragon Ball Super Butoden 2 ? Ou alors le premier ? Alors là, aucune idée. Peut-être que le gars avait les deux, parce que je me rappelle pouvoir jouer Freezer ou C-18 (Butoden 1), je me souviens mieux des musiques du 1, mais les sons du chargement de Ki, les sprites en général, les animations et les attaques spéciales, tout ce qui me revient en tête sort du 2. Et Broly aussi, je restais bouche bée sur ses énormes muscles de taré, alors parlons du 2, voilà. Je l’ai adoré ce jeu. Avec les rapports des potes à l’école et les magazines Club Dorothée, il représentait ma seule source d’information sur Dragon Ball, vu que j’avais interdiction de regarder l’animé. Je l’ai donc vénéré assez longtemps, en me demandant qui pouvaient bien être ces deux ou trois persos chelous dont je n’avais jamais entendu parler. On n’a pas tant charbonné dessus que ça, au final, surtout parce qu’on n’arrivait jamais à faire faire aux combattants ce qu’on voulait (à savoir balancer d’énormes attaques énergétiques, le reste n’avait aucune importance). Je lui trouvais des gros défauts de maniabilité, ainsi que l’existence de jeux bien mieux foutus, comme Street Fighter 2 au hasard. Et contrairement à Dokkan Battle, la licence Dragon Ball n’a pas pu le faire tenir sur la durée, en tout cas me concernant.
Image


Réappropriation du jeu
Comme une immense majorité des titres de la licence, Super Butoden 2 appartient aux jeux de combat. Un mode histoire retrace la fin de la saga Cell, ainsi que des films sur Broly et les Mercenaires de l'espace. À part pour voir des scènes de fin spécifiques, on n'a pas trouvé d'intérêt à se lancer dedans. Non, on voulait juste se taper dessus en versus. On connaissait déjà nos classiques à l'époque, toujours Street Fighter 2, ou Mortal Kombat en tête. Et première chose qui nous a frappé : les persos bougeaient à une lenteur sidérante par rapport à Ryu ou Scorpion ! Perso, j'ai digéré le truc sans trop de souci, tellement la hype de pouvoir incarner un guerrier issu de Dragon Ball prenait le pas sur tout le reste ! Je ne pouvais m'identifier qu'aux captures d'écran toutes moches du Dorothée Magazine, et pourtant, j'adorais déjà Vegeta ou Piccolo au-delà du raisonnable. C'est aussi là que j'ai fait la connaissance de Broly (rebaptisé Tara pour l'occasion, toutes nos excuses auprès des femmes nommées Tara), montagne de muscles aux cheveux verts fluo, ce que tous les gosses de ma génération ont accueilli à base de cris de joie et d’exclamations hypées au max.
Image


Quand je parle de se taper dessus, tout le monde voit l'idée, a priori. Mais dans Super Butoden 2, on pouvait passer plus de temps à se chercher et s'éviter sans faire exprès qu'à se mettre des tatanes dans la tronche. Honnêtement, la prise en main faisait mal à la tête, en comparaison d'un SF2 où en cinq minutes, on maîtrisait déjà deux ou trois moves plutôt stylés. Là, on galérait juste à se capter au corps à corps, surtout quand l'un de nous partait dans les airs, puis passait au-dessus de l'autre en embarquant le split screen avec lui. Et quand il décidait de redescendre au sol, voilà le deuxième joueur qui s'envole ! Et dashe en arrière, et tape une dizaine de coups dans le vide avant de repartir vers l'avant, uniquement pour voir son adversaire lui filer par en-dessous, trois mètres plus bas. Mais reviens là bordel ! Même mon pote qui possédait le jeu ne s'en sortait pas beaucoup mieux que moi. Pourtant, l'idée d'évoluer sur un ring trois fois plus large que l'écran et sur deux étages avait de quoi séduire. Dans l'exécution, ça faisait très brouillon de rédac en français au collège.
Image


Heureusement, dans Dragon Ball, il existe les attaques d'énergie ! Voir Goku exécuter un Kamehameha ou Vegeta un Final Flash, ça effaçait tous les autres défauts du gameplay. Purée mais la classe de fou, quoi ! Tu peux remballer ton Hadoken tout bidon, Ryu ! Bon, je crois que même en lisant la notice, je n'ai jamais vraiment su comment les balancer, ces attaques. J'y parvenais un peu au hasard, souvent après avoir mis dix high kicks à personne, et tiré quinze boules de feu vers les nuages (aujourd'hui j'appelle ça des kikohas, mais avant c'étaient des boules de feu). Ce sentiment d'accomplissement, quand le jeu met en scène le moment tant attendu, focalisé sur notre guerrier qui canalise sa force vitale, crie le nom de sa technique et envoie l'énorme rayon exploser dans la face de l'ennemi avec force chaos sonore ! Et si ce dernier tente de contre-attaquer avec la même vague de ki, mais s’essouffle et encaisse encore plus de dégâts, encore plus classe ! Ouais, mes phrases sont aussi mal foutues que la jouabilité de Super Butoden 2. En même temps, la traduction française vaut aussi le détour pour les dingueries textuelles qu'elle nous offre. Je ne captais pas tout à l'époque, mais je me marrais quand même pas mal. Sans parler de Zangya qui s'appelle Aki, Bojack Kujila, Dendé rebaptisé Dandy, ou encore Hercule renommé Enfer. Juste fantastique. Et le titre du jeu lui-même, quoi ! La Légende SAIEN !!! Tout en majuscules ! Cette version française vaut de l'or, encore plus absurde que certains passages de l'anime.
Image


Nouvelle plongée dans l’OST
Le compositeur en charge de la musique s’appelle Kenji Yamamoto. Je ne le connaissais pas, et pourtant, j’ai entendu pas mal de ses compos au fil des années. Déjà, il a signé les génériques de Dragon Ball Kai, mais aussi tous les Butoden, tous les Budokai, Burst Limit, Final Bout… et Dokkan Battle ! Et ce même après avoir été accusé (visiblement à raison) de plagiat par de nombreux artistes, pour de nombreux morceaux, y compris dans cette Légende SAIEN ! Je trouve cette B.O. assez inégale, avec parfois des sonorités me paraissant inadaptées pour la Super NES. Je vais me répéter, mais les tessitures généralement rondes et mignonnes de cette console ne fonctionnent pas toujours, en particulier pour les jeux de combat. Turtles in Time s’en sort bien, Jurassic Park et Alien 3 aussi, mais pas Mortal Kombat 2. D’ailleurs Super Butoden 1 propose de meilleures choses que le 2, la plupart du temps. Mais quelques pépites se dénichent dans sa suite ! Et visiblement, pas de plagiats parmi elles. Et dans le haut du dessus de l’anse du panier, thème badass du plus gros badass de l’histoire des badass. Vegeta, le prince des SAIENS. Le mec à la fierté la plus mal placée de l’univers, à l’orgueil le plus démesuré de toutes les dimensions connues. Une mélodie digne des meilleurs moments de l’anime, où les mecs capables de dépasser la vitesse lumière préfèrent se fixer dans les yeux pendant dix minutes au lieu de se coller des mandales. On sent quand même le seum du badass qui se fait toujours ridiculiser au final, mais qui conserve sa superbe malgré tout.
Dragon Ball 2 Super Butoden 2 - Vegeta’s Theme




Regrets ou pas ?
Je crois que je regrette une seule chose : de ne jamais avoir vraiment appris à balancer un Kamehameha proprement dans ce jeu. Ces moments surpassent de loin tout le reste, et justifient à eux seuls qu'on ait testé ce jeu au moins une fois dans sa vie. Allez, je pourrais aussi ajouter toutes les techniques visant à se défendre contre les attaques spéciales. La parade, la dissipation, le contre… avec pas mal de maîtrise, surtout pour comprendre comment porter les coups classiques sans hurler, je pense que Super Butoden 2 s’avère plutôt cool. Mais sinon ça va. J'ai eu ma dose de Dragon Ball dans ma vie. La frénésie des cartes Power Level en primaire et début collège, les mangas que j'ai tous achetés trois fois, l'intégrale de l’animé en DVD trouvée dans une boutique en Chine pour que dalle (le jap sous-titré en chinois, ça vaut le coup d'essayer), et la consécration vidéoludique avec Budokai 3. Ah, et ne me lancez pas sur les fanfictions. Enfin celles que j'ai lues ça va, mais celles que j'ai écrites… pas simples à assumer. Quoi qu’il en soit, Super Butoden, le 1 ou le 2, ou les deux, j’en sais rien, a participé à me rendre accro à l’univers de Dragon Ball, plusieurs années avant que je ne lise l’oeuvre originale, ou même que je visionne le dessin animé sans coupures, ni sans avoir à me planquer. Ça va mieux depuis, même si je ne guérirai sans doute jamais complètement. Et pourtant, Dragon Ball Super a bien failli y parvenir.
Image

Tryphon
Chevalier du Zodiaque
Messages : 2770
Inscription : 18 nov. 2020 16:45

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par Tryphon »

Je l'aimais bien celui-ci, je l'avais en jap' (Kakarotto wa doko da???), j'appréciais beaucoup les graphismes (surtout vu le 1er Butoden) et le casting. Bon le gameplay était mal foutu, n'innovait pas beaucoup sur le 1er Butoden et surtout ne corrigeait pas ses défauts (principalement la pauvreté stratégique). Par contre j'ai pas souvenir que les attaques étaient difficiles à sortir (à part les Meteo Smash). Et j'aimais les musiques, notamment celle au piano qui est complètement hors-sujet dans un DBZ mais justement, ça marchait.
Marmotte, le 14/8/22 : "merde, je suis un gros connard 😋"

Avatar de l’utilisateur
Antarka
Chevalier du Zodiaque
Messages : 2301
Inscription : 22 juin 2023 09:01

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par Antarka »

Perso c'est THE élément qui me rendait jaloux des potes qui avaient la SNES. Les Final Fantasy ? Zelda 3 ? Mario ? Donkey Kong Country ? Rien à fiche de tout ça à l'epoque.

Par contre quand je voyais les Jeux DBZ de la SNES par rapport à l'opus Mégadrive, ouais j'étais dégouté.
#jesuiswoke

Tryphon
Chevalier du Zodiaque
Messages : 2770
Inscription : 18 nov. 2020 16:45

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par Tryphon »

L'opus MD est pas pire que le 1er opus SNES
Marmotte, le 14/8/22 : "merde, je suis un gros connard 😋"

Avatar de l’utilisateur
Antarka
Chevalier du Zodiaque
Messages : 2301
Inscription : 22 juin 2023 09:01

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par Antarka »

Il reste pas très beau, pas très jouable, lent comme pas permis...

Clairement ça aurait été le même jeu sans la license Dragon Ball, je l'aurais rangé au bout d'une heure.

J'ai pas du voir tourner ce premier opus SNES, probablement les suivants. La différence de qualité me semblait abyssale.
#jesuiswoke

Tryphon
Chevalier du Zodiaque
Messages : 2770
Inscription : 18 nov. 2020 16:45

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par Tryphon »



Oui, c'est de la SNES...
Marmotte, le 14/8/22 : "merde, je suis un gros connard 😋"

Avatar de l’utilisateur
ankx
Cosmocat
Messages : 624
Inscription : 20 août 2022 23:32
Localisation : Calvados

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par ankx »

Perso, j'aime beaucoup l'opus MD.
En plus, il y avait Krilin dedans (nommé Kurilin de mémoire), et un mode histoire sympa.
Un copain me l'avait prêté pendant les grandes vacances, je l'ai poncé dans tous les sens. (Je l'ai d'ailleurs racheté il y a quelques années sur MD, ainsi que l'opus Super Nintendo dans la foulée)

L'opus Super Nintendo lui est en effet supérieur, surtout visuellement, même si je trouve que celui de MD s'en tire honorablement à ce niveau.
Son plus gros défaut étant l'absence de duels de Kikoha sur la console de Sega alors que sur Snes, il fallait bourriner les boutons de la manette afin de contrer l'attaque adverse et lui renvoyer dans la tronche (à condition d'exécuter l'enchainement correspondant au Kikoha avec le bon timing)

Pour les techniques, une seule méthode: la répétition jusqu'à ce que la mémoire musculaire fasse le reste.
Après, c'était presque un jeu d'enfant de contrer les Kamehameha de l'autre tant que le timing y était.

Le principal défaut de ces jeux reste la lenteur des personnages, surtout en cours de saut.
Par contre, une fois les techniques d'un personnage maitrisées, ça devenait plaisant, notamment avec les enchainements au corps à corps, qui étaient plutôt stylés et apportaient de la dynamique dans le combat.
Je trouvais aussi l'idée de l'écran splitté plutôt bonne, permettant de fuir pour se recharger, un peu comme dans l'animé.

Avatar de l’utilisateur
Megatron
Chevalier du Zodiaque
Messages : 3931
Inscription : 11 déc. 2020 13:24
Localisation : Cybertron
Contact :

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par Megatron »

Tryphon a écrit :
09 juil. 2024 11:38


Oui, c'est de la SNES...
Ca c'est le premier opus et pas le Super Butoden 2 mentionné dans le poste initial.

Le second opus est un poil plus rapide :
MA CHAINE YOUTUBE
Image
22032024.1795.31

Tryphon
Chevalier du Zodiaque
Messages : 2770
Inscription : 18 nov. 2020 16:45

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par Tryphon »

Megatron a écrit :
09 juil. 2024 12:03
Ca c'est le premier opus et pas le Super Butoden 2 mentionné dans le poste initial.
Oui, je répondais à Ankarta qui parlait du 1er opus SNES.
Marmotte, le 14/8/22 : "merde, je suis un gros connard 😋"

Avatar de l’utilisateur
Megatron
Chevalier du Zodiaque
Messages : 3931
Inscription : 11 déc. 2020 13:24
Localisation : Cybertron
Contact :

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par Megatron »

Exact désolé !
MA CHAINE YOUTUBE
Image
22032024.1795.31

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 24992
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par Gringos10 »

Un des jeux 16bit que j'ai le plus rincé et pourtant je n'avais pas de snes.
J'allais chez des potes juste pour ça.
Quand tu étais fan de la série c'était juste le kiff!
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
on-off
Conquérant de la lumière
Messages : 1185
Inscription : 25 sept. 2022 14:46

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par on-off »

Gringos10 a écrit :
09 juil. 2024 14:24
Un des jeux 16bit que j'ai le plus rincé et pourtant je n'avais pas de snes.
J'allais chez des potes juste pour ça.
Quand tu étais fan de la série c'était juste le kiff!
Mais exactement pareil !!!
Et les super combos (droite - gauche - bas - haut - A) ! :diable:
La boutique du laser : Plein de choses pour la décoSamus Aran, Akira, Yoshi, Predator, Castlevania, Shenron, et d'autres.
Le topic gravure laser : on papote (pas de ventes ici).

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 24992
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

[SECONDE CHANCE] Dragon Ball Z : La Légende SAIEN

Message par Gringos10 »

Sinon à propos de l'ost, je la trouve excellente



"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Répondre

Revenir à « SNES »