Vos dernières séances [films/Animes]

Envie de discuter d'un film, d'une série?
Avatar de l’utilisateur
Polton
Cosmocat
Messages : 815
Inscription : 12 févr. 2021 17:08
Localisation : sainté

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Polton »

maxicrash a écrit :
25 juil. 2021 10:52
Carrément, BAO en 3D sur le disque les indestructibles 2 est superbe.
Sinon y'a 2 volumes pour "la collection des courts métrages pixar"
Image
Je les ai. Il y a largement de quoi en faire 2 autres, je pense qu ils n en sortiront plus malheureusement :( c était bien pratique

Avatar de l’utilisateur
maxicrash
Conquérant de la lumière
Messages : 1353
Inscription : 10 janv. 2021 14:04

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par maxicrash »

Peut être à l'avenir, espérons.

Avatar de l’utilisateur
Polton
Cosmocat
Messages : 815
Inscription : 12 févr. 2021 17:08
Localisation : sainté

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Polton »

maxicrash a écrit :
25 juil. 2021 11:02
Peut être à l'avenir, espérons.
je n'avais pas vu la patte de chat :gene:

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Cosmocat
Messages : 791
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Vu pour la première fois (il était temps ou pas) American Psycho ...

Image

Je ne comparerai pas le film au livre, vu que je ne l'ai pas lu, mais si j'en crois sa réputation de "livre très dérangeant", alors à aucun moment le film ne m'a dérangé ou ne m'a semblé être dérangeant. Jamais tout le long du film, il ne m'a semblé voir un thriller horrifique, la faute à zéro tension du long métrage. Pour moi le film se limite à une satire de l'Amérique consumériste des années 80, traitée sur le ton de la comédie noire. Les scènes de meurtres et de sexe sont bien présentes, mais la réalisatrice film tout ça de façon trop lisse, trop sage et pas assez viscérale. Pourquoi ne pas avoir confié l'adaptation du roman à David Cronenberg ? Il aurait rendu tout ça bien plus dérangeant, plus gore et sur un ton plus glacial.

Le casting est plus que séduisant (Christian Bale, Willem Dafoe, Jared Leto, Justin Theroux, Chloë Sevigny ou encore Reese Witherspoon), mais c'est bien Christian Bale qui porte le film sur ses "larges" épaules. Il s'est préparé physiquement et psychologiquement pour rentrer totalement dans son personnage, tantôt hilarant, tantôt effrayant, tantôt pathétique, tantôt ridicule ... mais toujours au bord de la folie. Et quand il franchi la limite de la folie, alors il s'en donne à cœur joie. C'est jubilatoire de l'observer, déambuler à poil dans les couloir de l'hôtel avec une tronçonneuse à la poursuite de sa victime. Non vraiment, le gros point fort (le seul ? ) du film c'est bien Christian Bale.

Les meilleures scènes du film sont celles de la comparaison des cartes de visite, absolument hilarantes et édifiantes sur la société consumériste de cette époque. Voir Christian Bale se décomposer et perdre tous ses moyens devant les cartes de ses collègues qui surpassent la sienne, c'est absolument jubilatoire. Il y a aussi ces scènes où Christian Bale se prend pour un critique musical, ses commentaires sur les albums de Whitney Houston ou son analyse du succès du groupe Genesis lorsque Phil Collins les rejoint, est délicieusement absurde.

Globalement, l'écriture du film est totalement chaotique et incohérente, on a l'impression de regarder une succession de sketchs, des petites scénettes sans aucun liens entre elles. Difficile dans ce cas, de rentrer totalement dans le film. Et puis on en reparle de la séquence finale du film ?
► Afficher le texte
Considéré par beaucoup comme un film culte, je peux difficilement cacher ma déception, le film ayant un goût profond d'inachevé. La réalisatrice n'a manifestement pas pris son sujet au sérieux, les quelques scènes de sexe et prétendument gores du film manquent terriblement d'efficacité, la faute au ton parodique et satirique trop appuyé de la mise en scène. Seuls certains dialogues percutants et la performance d'acteur de Christian Bale sauvent le film de l'ennuie.
Dernière modification par lessthantod le 31 juil. 2021 21:08, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Captain_Eraclés
Conquérant de la lumière
Messages : 1485
Inscription : 04 nov. 2020 20:42
Localisation : Région Parisienne

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Captain_Eraclés »

Dernier film en date :

Image

Embarquez pour 1h30 sur l'autoroute de la vie . Un huis clos à bord d'une BMW où Mr Ivan LOCKE règle ses probèmes de vie personnelle et professionnelle avec une certaine rancune sur son passé . A voir en VO pour ressentir la belle partition de Tom Hardy .
Ce n'est pas un film extraordinaire, certains s'ennuieront , mais personnellement je l'ai trouvé touchant et plein de réalisme . Le jugement de sa propre vie n'est pas l'affaire d'autrui .

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Cosmocat
Messages : 791
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Gringos10 a écrit :Et justement j'allais te demander si tu avais vu Angel Heart avant de lire ce que tu en disais.
J'adore ce film, mais faut avouer que De Niro en fait des tonnes et en devient ridicule. Contrairement à Al Pacino, pas une seule seconde il est effrayant dans Angel Heart ... la comparaion n'est vraiment pas en faveur de l'interprétation de De Niro.
Gringos10 a écrit :Sydney Lumet mériterait d'être remis en lumière pour son talent et son œuvre.
De la filmo de Sydney Lumet, je préfère largement Serpico et Un Aprés-midi de chiens. 12 Homme en Colère est un grand classique, un film sans la moindre faute de goût, mais c'est le genre de film que j'ai vu 1 fois et que je ne reverrai jamais ...

Avatar de l’utilisateur
Sybillin
Minipouss
Messages : 57
Inscription : 30 nov. 2020 06:24

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Sybillin »

lessthantod a écrit :
25 juil. 2021 13:22
12 Homme en Colère est un grand classique, un film sans la moindre faute de goût, mais c'est le genre de film que j'ai vu 1 fois et que je ne reverrai jamais...
Il ne faut jamais dire jamais... :ange:

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 6658
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

Captain_Eraclés a écrit :
25 juil. 2021 12:59
Dernier film en date :

Image

Embarquez pour 1h30 sur l'autoroute de la vie . Un huis clos à bord d'une BMW où Mr Ivan LOCKE règle ses probèmes de vie personnelle et professionnelle avec une certaine rancune sur son passé . A voir en VO pour ressentir la belle partition de Tom Hardy .
Ce n'est pas un film extraordinaire, certains s'ennuieront , mais personnellement je l'ai trouvé touchant et plein de réalisme . Le jugement de sa propre vie n'est pas l'affaire d'autrui .
Il me botte bien celui là.
J'ai envie de revoir l'acteur Tom Hardy.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 6658
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

lessthantod a écrit :
25 juil. 2021 13:22
Gringos10 a écrit :Sydney Lumet mériterait d'être remis en lumière pour son talent et son œuvre.
De la filmo de Sydney Lumet, je préfère largement Serpico et Un Aprés-midi de chiens. 12 Homme en Colère est un grand classique, un film sans la moindre faute de goût, mais c'est le genre de film que j'ai vu 1 fois et que je ne reverrai jamais ...
Je préfère aussi les deux avec Pacino parce qu'ils sont plus dans ma sensibilité, mais 12 angry men est un tour de force cinématographique. Peu de metteurs en scène sont capable d'une telle virtuosité.
Sinon il y a aussi Network qui est un film essentiel, et dans sa filmo on peut encore trouver quelques autres pépites moins connues. Le gars a commencé à l'époque d'Hitchcock et consorts pour finir avec Vin Diesel, une carrière monstrueuse.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 6658
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

lessthantod a écrit :
25 juil. 2021 13:22
Gringos10 a écrit :Et justement j'allais te demander si tu avais vu Angel Heart avant de lire ce que tu en disais.
J'adore ce film, mais faut avouer que De Niro en fait des tonnes et en devient ridicule. Contrairement à Al Pacino, pas une seule seconde il est effrayant dans Angel Heart ... la comparaion n'est vraiment pas en faveur de l'interprétation de De Niro.
DeNiro est peut être en dessous de Pacino sur ce film, mais il y a Rourke à la place de Reeves et surtout Alan Parker derrière la caméra, même si j'aime bien Taylor Hackford ça fait une grosse différence.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Cosmocat
Messages : 791
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Angel Heart est meilleur que L'associé du Diable, ça ne fait aucun doute pour moi ... mais Al Pacino, bordel de m___e, quel putain d'acteur :coeur:

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Cosmocat
Messages : 791
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Vu également cette semaine, Gangster Number One ...

Image

Souvent qualifié de "Reservoir Dogs, à la sauce British", Gangster Number One a bien du mal à tenir la comparaison avec son illustre modèle. C'est un bon petit polar, mais qui selon moi est bien plus proche des films de gangsters de Guy Ritchie que de ceux de Quentin Tarantino. Ou une comparaison qui serait plus juste à mes yeux, ce serait "Reservoir Dogs, mais filmé par Guy Ritchie". Toujours est-il que Gangster Number One tombe très vite dans la surenchère de violence.

Le film débute de nos jours à Londres et très vite nous plonge dans le passé de ses personnages, 30 ans en arrière au début des années 70, pour nous raconter comment un homme de main ambitieux arrive à prendre la place du boss, le boucher de Mayfair. C'est Paul Bettany qui interprète ce jeune loup ambitieux et il est vraiment très bon, de plus en plus inquiétant au fur et à mesure que le film avance, jusqu'à devenir un véritable psychopathe au moment de devenir le nouveau boss en place. On ressent bien son ascension en grade et l'évolution de sa psychologie ainsi que comment il gagne en confiance, ceci grâce à la performance de Paul Bettany à l'apparence angélique, mais au comportement de psychopathe. Malcolm McDowell qui interprète la version âgée de ce même personnage au début du film, n'est malheureusement pas aussi convainquant, son jeu ne colle pas du tout avec celui de Paul Bettany. Autant le jeu de Paul Bettany est très subtil, autant Malcolm McDowell en fait des tonnes. David Thewlis quant à lui interprète le boucher de Mayfair et la belle Saffron Burrows est l'atout féminin du film.

Tout le casting est vraiment très bon, mais voilà, au milieu de tout ça y'a Malcolm McDowell qui pose toujours problème. C'est d'autant plus dommage, que c'est le seul changement d'acteur pour jouer le même personnage avant/après. David Thewlis et Saffron Burrows jouent eux-même la version âgée de leur personnage et ça fonctionne très bien, le maquillage qui les fait vieillir de 30 ans est très crédible. Alors pourquoi ne pas avoir fait de même avec Paul Bettany ? Ce choix est incompréhensible et quel mauvais choix.

Toujours est-il que Gangster Number One reste un bon petit film de gangster, à la réalisation plutôt soignée de Paul McGuigan, mais qui tombe trop vite dans l'abus de violences et de vulgarité. A voir surtout pour la performance d'acteur de Paul Bettany.
Dernière modification par lessthantod le 31 juil. 2021 21:07, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
maxicrash
Conquérant de la lumière
Messages : 1353
Inscription : 10 janv. 2021 14:04

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par maxicrash »

Les indestructibles 2 - 3D
Les super héros en film ou animés, ça n'est vraiment pas mon truc.
Ici, mon intérêt était porté sur la 3D. Pixar maîtrise son sujet, c'est sublime. L'impression de profondeur est énorme. Il y a toujours quelque chose en premier plan ou l'utilisation d'une couleur plus brillante ou un léger flou sur le devant, tout est fait pour accentuer cette effet de profondeur. Quel délice. Pas de jaillissement. Même quand les personnages sont côte à côte, on perçoit leur décalage.
Top démo en 3D, j'en ai pris plein les yeux.

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 6658
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

lessthantod a écrit :
25 juil. 2021 19:29
Angel Heart est meilleur que L'associé du Diable, ça ne fait aucun doute pour moi ... mais Al Pacino, bordel de m___e, quel putain d'acteur :coeur:
+10000
Ce n'est pas pour rien que je me suis fait un sacerdoce d'acheter tous les DVD des films dans lesquels il joue!
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Cosmocat
Messages : 791
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

J'ai maté Le Territoire des Loups de Joe Carnahan ...

Image

Le Territoire des loups, c'est quoi ? En toute apparence, c'est un bête film de survie. On suit un groupe de survivants ayant survécus à un crash d’avion dans le grand froid, où une horde de loups règne en maîtres absolus. Menés par Liam Neeson (aka Ottway) dans leur mission de survie, ils se doutent bien que leur chance d'en ressortir vivant est bien mince. Au départ ils sont sept survivants mais très vite on comprendra que ces loups peuvent attaquer à tout moment et sans prévenir. Les rescapés voient donc leurs camarades de survie disparaitre un à un ... jusqu'à ce qu'il ne puisse en rester qu'un.

Mais ça, c'est le film seulement en apparence. En réalité, Le Territoire des loups c'est bien plus qu'un film de survie. C'est un film sur la vie, la mort, la peur, pourquoi je veux vivre, quels sont mes raisons de vivre ? Chaque personnage de ce groupe de survivants apportera un élément de réponse à tout ça, chacun ayant leurs raisons ou pas de vivre, ayant leurs raisons d'avoir peur ou pas.

La femme d'Ottway qu'on aperçoit seulement dans les séquences en flashback, est un personnage assez énigmatique mais très important. Pourquoi se sont-ils séparés, pourquoi ne peut-il plus la reconquérir ? Ces séquences oniriques, pleines de tendresse entre Ottway et sa femme, tranchent furieusement avec la rugosité de la vie entre hommes dans le froid. Et puis elle répète une phrase tout le long du film "N'aie pas peur", trois mots qui auront une grande importance pour Ottway. Très vite on nous introduit également le poème du père d'Ottway avec quatre vers simple qui résonnent dans la tête de Liam Neeson. Là encore, le dernier vers de ce poème répété deux fois "vivre et mourir en ce jour" aura un énorme impact durant le film.

Le Territoire des loups est un film terriblement malin dans son écriture et dans son montage, qui tout le temps arrive à nous prendre par surprise. La magie du montage, des flashback et des ellipses concomitantes, font qu’on ne se doute pas une seule seconde où le film va nous mener (et de ce fait nous manipuler).

Le film est splendide, la photo, les paysages filmés en scope et les loups sont majestueux. De ce fait les CGI font des miracles, au point où on arrive plus à distinguer le vrai du faux.

La séquence du crash est prodigieuse dans son montage et dans l'utilisation du son (ou les moments de pose sans son), impossible de ne pas sursauter de son siège à ce moment-là. Pour tout le monde, c'est son pire cauchemar et ça le film nous le fait tellement bien ressentir. Je ne connais aucun film avec une séquence de crash d'avion plus terrifiante et immersive que dans Le Territoire des loups.

La révélation finale est magnifique et donne une toute autre saveur au film, ainsi que le tout dernier plan du film somptueux. Non vraiment, ce n'est pas juste un film sur des hommes combattants des loups, c'est bien plus que ça, c'est un film très poétique et magnifique.

Liam Nielsen est prodigieux, il aurait mérité un Oscar pour sa performance et Joe Carnahan nous livre son meilleur film, encore meilleur que Narc. Au final, Le Territoire des loups est un film poignant, éprouvant et bien plus profond qu’on ne le croit.
Dernière modification par lessthantod le 31 juil. 2021 21:07, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
petitevieille
Transformer
Messages : 445
Inscription : 13 nov. 2020 22:13

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par petitevieille »

Marrant car a priori, le flim a tout du nanard d'un soir sur une chaîne à réclames.

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 6658
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

Tiens je ne l'ai jamais vu celui là.
Sinon il y a le dernier Carnahan sur Prime, une sorte de jour sans fin matiné de gunfights et de JV (Boss Level)
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Cosmocat
Messages : 791
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

petitevieille a écrit :Marrant car a priori, le flim a tout du nanard d'un soir sur une chaîne à réclames.
C'est tout l'opposé d'un nanard d'un soir ;)
Gringos10 a écrit :Tiens je ne l'ai jamais vu celui là.
Si jamais vu, je te le conseille vraiment ... ça faisait longtemps qu’un film ne m’avait pas autant enthousiasmé :)
Gringos10 a écrit :Sinon il y a le dernier Carnahan sur Prime, une sorte de jour sans fin matiné de gunfights et de JV (Boss Level)
Avec Franck Grillo :/


Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Cosmocat
Messages : 791
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Je continue mon exploration de la filmo de Joe Carnahan, avec L'agence Tous Risques ...

Image

Les adaptations sur grand écran de nos séries cultes des années 70-80 ont connus des sorts très diverses et variés et nombreuses ont été les déceptions. On peut juste épargner les adaptations de Miami Vice (grâce à la présence de Michael Mann aux manettes) et des Mission impossible (grâce à la présence de Tom Cruise aux manettes). Pour l'Agence tous risques, plusieurs points sont cependant positifs de prime abord, un excellent réalisateur (Joe Carnahan n'est pas un peintre) et un casting intéressant (sauf pour Barracuda où on partait dans l'inconnu). Il ne restait plus qu'à espérer que l'humour soit dans la lignée de la série originale et ne vire pas à la farce grotesque comme dans beaucoup d'autres adaptations de ce genre.

Alors, après avoir vu le film, quel est le verdict ? Mhééé, ce n'est pas le ratage complet ... mais L'Agence tous risques méritait quand même beaucoup mieux que ça, non ?

Déjà il y a deux grosses erreurs de casting, Jessica "la potiche de service" Biel qui est sensée incarner l'atout charme du film et Quinton Rampage Jackson (aka Barracuda) dont le jeu atteint des sommets de fadassitude ici. Et pour Liam Neeson, sans être mauvais on ne le sent pas très impliqué dans son rôle d'Hannibal. Il ne reste que Bradley Cooper vraiment très à l'aise (drôle et virevoltant) dans le rôle de Futé et Sharlto Copley dont le grain de folie colle parfaitement bien à Looping. Je rajouterais Patrick Wilson en bad guy de service qui s'en sort parfaitement bien lui aussi.

Le film est tout le temps dans le too much, too much d'action, too much de CGI, too much dans l'acting ... les situations les plus invraisemblables s'enchainent les unes après les autres. Et quand on croit que le summum de l'invraisemblable est atteint avec le saut en chute libre dans un tank, ils arrivent quand même à se surpasser par la suite avec la destruction d'un énorme cargo dans une bouillie de CGI. Alors vous allez me dire que c'est dans l'esprit de la série, ils foncent dans le tas et ça explose de partout. Certes c'est dans l'esprit de la série, mais y'a quand même des limites à ne pas franchir. Là, l'action en devient épileptique, au point où on finit par ne plus y croire. Sérieux, on se croirait littéralement dans un jeu vidéo, "comme dans Call of Duty" (pour reprendre une réplique du film).

Reste quelques bons points, le film étant très généreux dans l'action et dans l'humour qu'il propose. Looping est aussi dingue dans le film que dans la série. Quant à Joe Carnahan, il fait passer à merveille cet esprit de fraternité et de camaraderie entre ces gars qui se sacrifieraient les uns pour les autres. Et puis il y a la scène post-générique qui fera plaisir aux fans de série ...
► Afficher le texte
Bref, L'Agence Tous Risques c'est des explosions pendant 2h et du too much à tous les étages. C'est un divertissement honnête dans son genre, mais du trop vite vu, trop vite oublié.
Dernière modification par lessthantod le 31 juil. 2021 21:06, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 6658
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

ça lui a permis de pouvoir obtenir de plus gros budgets et de rencontrer Liam Neeson, pas inutile cette escapade commerciale!
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Répondre