[TEST] Metroid Prime Remastered (Switch)

kurush
Transformer
Messages : 294
Inscription : 29 juin 2022 10:47

[TEST] Metroid Prime Remastered (Switch)

Message par kurush »

Metroid Prime Remastered (Switch) 21.03.23

Avant de se pencher sur ce remaster, un bref rappel des faits s'impose. Pour la première fois, Metroid Prime n'a pas été développé par Nintendo puisqu'il est l'œuvre d'un studio texan, Retro Studios. Il est sorti sur GameCube, d'abord sur le territoire US (novembre 2002), avant de voir le jour au Japon et en Europe, respectivement en février et mars 2003. Il sera porté sur Wii par la suite, au sein de la compilation Metroid Prime Trilogy.

Metroid Prime se déroule chronologiquement entre Metroid 1 (NES/FC) et Metroid 2 (GB). L'histoire prend place sur la frégate Orphéon, en orbite autour d'une planète mystérieuse, Tallon IV. L'héroïne, Samus Aran, y fera la rencontre de son ennemi juré (dans une succession d'évènements que je vous laisse le soin de découvrir par vous-même), Meta Ridley, qu'elle poursuivra sur Tallon, non sans avoir perdu toutes ses armes et capacités spéciales entre temps. Démunie, elle devra se frayer un chemin sur cette planète inhospitalière et en apprendre plus sur les Pirates de l'Espace et les expériences génétiques qu'ils ont mené afin de créer une arme surpuissante, ainsi que sur les Chozo, une race complètement éteinte mais qui était très avancée technologiquement et qui semble inextricablement liée à notre chasseuse de prime préférée.

Metroid Prime est l’exemple parfait d’une série qui a brillamment réussi sa transition de la 2D vers la 3D. Mais il représente beaucoup plus qu'un simple FPS. On le qualifie d'ailleurs de FPA (pour "First Person Adventure"), un terme loin d'être galvaudé dans la mesure où vous aurez le sentiment de prendre part à une véritable quête. L'exploration est clairement le maître mot de Metroid Prime. D'abord cantonné à une zone assez restreinte, vous étendrez ensuite votre terrain de jeu au gré des nouvelles armes, tenues et autres capacités spéciales dont vous ferez l’acquisition.

En effet, les nombreuses fonctionnalités que vous allez récupérer enrichissent considérablement le gameplay et ouvrent le champ des possibles : les différents types de tirs pour ouvrir certaines portes de couleur et/ou efficaces contre certains ennemis spécifiques, les missiles et autres super missiles, les tenues (costume Varia vous permettant de résister aux températures extrêmes, costume de gravité facilitant les déplacements en milieu aquatique, costume Phazon), les bottes de saut spatial (rien à voir avec celui de Super Metroid puisqu’il s’agit ici ‘’seulement’’ d’un double-saut), les différents types de viseurs (infrarouge, radioscopique, etc), le rayon grappin… Et bien sûr la Morph Ball ! Cette dernière se révèle indispensable pour progresser et pour glaner certaines réserves de missiles et capsules d’énergie. Boule bombe, boule turbo (pour accéder à des emplacements en hauteur en faisant rouler Samus sur un plan incliné), boule araignée (vous permettant d’adhérer à rails magnétiques), bombe de puissance… Les possibilités sont multiples !

L’immersion est totale puisque vous vivrez l’aventure au travers de la visière de Samus, contribuant à instaurer un sentiment de solitude. Claustrophobes s’abstenir ! Le HUD constitue d’ailleurs un modèle du genre. Un viseur d’analyse vous permet de cibler des carrés orange (facultatifs) ou rouges (obligatoires car synonymes de mécanismes activables ou d’une entrée majeure dans la base de données de la combinaison de Samus). Si le scénario n’est pas particulièrement étoffé, ce système de scan vous permet d’en apprendre plus sur le lore, les Chozo, les différents biomes, etc.

Mais trêve de digression, on est là pour parler de Metroid Prime Remastered après tout ! A la surprise générale, ce remaster réalisé par Retro Studios accompagné d’Iron Galaxy (un spécialiste des portages Switch) a été officialisé pendant le Nintendo Direct du 8 février dernier, pour une disponibilité immédiate sur l’eShop et le vendredi 3 mars en version physique. En ma qualité de vieux con, j’ai bien sûr attendu de mettre la main sur le boîtier du jeu, que je me suis procuré Day One…

Image

La configuration des contrôles a été revue au goût du jour et améliorée, avec une refonte évidente du gameplay. Il existe 4 configurations différentes (manette GameCube classique, fonction gyroscopique tirée de la version Wii, etc) mais la nouvelle venue (double stick) s’impose immédiatement ! Elle améliore grandement le confort de jeu, ainsi que la précision des tirs et des déplacements. Quand on y a goûté, on peut difficilement faire machine arrière !

Mais la progression la plus frappante réside sans doute dans l’avancée graphique et technique. Metroid Prime Remastered peut se targuer d’être l’un des plus beaux jeux de la Switch, tout simplement ! Les textures sont impeccables (mention spéciale pour les environnements enneigés des Monts de Phendrana, la représentation de la neige et de la glace est particulièrement réussie), les effets de lumière et de particule superbes. La buée et les gouttes de pluie sur la visière de Samus, les explosions qui font refléter le visage de l’héroïne… Ces détails étaient déjà présents dans l’opus original mais ils sont ici magnifiés. Un sans-faute renforçant d’autant plus l’immersion ! L’identité des différents biotopes est encore plus marquée, avec sa faune et sa flore endémiques, ses paysages souvent à couper le souffle. On ressent véritablement l’aspect organique des environnements : la surface de Tallon avec ses cascades et son relief verdoyant, les cavernes exiguës du Magmoor parcourues par des torrents de lave en fusion, les ruines Chozo énigmatiques et majestueuses, les mines de Phazon (dont certains décors extérieurs semblent tout droit tirés de Total Recall)… Non vraiment, la direction artistique est à se damner et justifie presque à elle seule l’achat du jeu ! J’ai oublié de mentionner que le soft est d’une fluidité exemplaire et qu’il est hyper stable, tournant en 60fps constant.

Pour vous rendre compte de la charge de travail colossale abattue par les développeurs, voici une vidéo comparative entre les versions GC, Wii et Switch :


L’immersion passe également par un sound-design irréprochable. La bande-son est peut-être un peu moins tape à l’œil que dans d’autres épisodes de la série mais les différents thèmes instaurent une ambiance incomparable, de même que les bruitages d’ailleurs. Les grognements des créatures vous obligeront à rester sur le qui-vive, la tension étant palpable… Un conseil, pour profiter de l’OST à fond et vous immerger encore plus dans l’aventure, jouez-y au casque !

Si les mobs de base ne constituent que du simple menu fretin, il en est tout autre des boss, charismatiques, imposants et vous obligeant à abuser des capacités spéciales et à jongler entre les différents types de tirs et de viseurs. Les affrontements s’avèrent vraiment palpitants !

Il vous faudra une grosse quinzaine d’heures pour boucler l’aventure (comptez près de 20h si vous visez le 100%). Comme son illustre aîné, Metroid Prime Remastered offre une replay-value consistante puisque vous aurez différentes fins (en fonction de votre pourcentage final), débloquerez tout un tas d’artworks et de croquis dans la galerie, et pourrez vous mesurer au mode hard une fois le jeu terminé.

Ci-dessous, vous trouverez quelques screenshots illustrant, dans l’ordre : le Prologue, les principales zones, les 2 confrontations finales et la cinématique de fin.

Prologue (Frégate des pirates de l’espace)

Image

Surface de Tallon

Image

Image

Ruines Chozo

Image

Image

Cavernes du Magmoor

Image

Monts de Phendrana

Image

Image

Mines de Phazon

Image

Confrontation avec Meta Ridley

Image

Affrontement final contre Metroid Prime & Cinématique de fin

Image

Image

Metroid Prime Remastered est un titre assez exigeant qui ne conviendra pas à tout le monde. Non pas qu’il soit dur (et encore, la seconde partie de l’aventure peut être assez corsée, surtout si vous n’avez pas suffisamment de réserves de missiles et d’énergie en votre possession) mais il est vraiment old school ! En effet, contrairement à bon nombre de titres actuels, le joueur n’est pas pris par la main (ou pas pris pour un abruti oserais-je dire), les indices étant réduits à la portion congrue. Ainsi, vous devrez souvent vous creuser la tête, revenir dans des endroits déjà parcourus pour voir si une capacité nouvellement acquise ne vous permettrait pas de franchir un passage sur lequel vous bloquiez auparavant. Si vous n’êtes pas adepte du backtracking, mieux vaut passer son chemin ! Pour les autres, vous allez adorer vous perdre dans ce dédale, le level design étant admirable de bout en bout !

En toute objectivité, certains éléments m’ont déplu et m’empêchent de mettre à Metroid Prime Remastered une note encore plus élevée. Les contrôles en mode Morph Ball sont un peu trop sensibles à mon goût et le timing à prendre pour accélérer sur des plans inclinés aurait gagné à être un peu plus permissif. Les points de sauvegarde manuels sont assez éloignés les uns des autres (un peu trop sans doute) et l’ajout de points de téléportation aurait encore sensiblement amélioré l’expérience de jeu, sans doute au détriment de la durée de vie globale cela dit… La carte en 3D manque parfois de lisibilité et certains décors se révèlent un peu trop ternes, vous obligeant presque à jouer dans le noir complet. Enfin, une légère baisse de rythme se fait sentir au milieu de l’aventure, le ‘’ventre mou’’ du jeu…

Quoiqu’il en soit, Metroid Prime est un indispensable de la ludothèque Switch et figure directement parmi les meilleurs jeux de la bécane. Il améliore l’opus original à tout point de vue et dispose d’une ambiance à nul autre pareil, en misant à fond sur l’exploration… Parfait pour patienter avant une hypothétique sortie de Metroid 4 !

Enfin, il permet de se rendre compte à quel point Metroid Prime sur GameCube (sorti il y a plus de 20 ans je le rappelle) était en avance sur son temps ! Fait beaucoup moins flatteur, il met en exergue le peu d’inventivité de l’industrie vidéoludique en 2023, qui peine à prendre des risques et préfère miser sur des remasters et des remakes de jeux intemporels. A titre personnel, je constate avec amertume que les 2 jeux que j’attendais le plus en ce début d’année sur current/next gen sont Metroid Prime Remastered et Resident Evil 4 Remake…

Ma note : 18.5/20

Image

Image

Previews/Reviews de Metroid Prime sur GameCube dans les canards de l’époque :

Preview E3 Consoles + #126 (Juillet/Août 2002)

Image

Review Consoles + #132 (Janvier 2003) : 97% Consoles + d’Or

« Metroid Prime est une merveille. Ce jeu d’action a su conserver toute sa saveur et l’apport de la 3D ne dénature pas l’esprit de la série. Bien au contraire ! »

Les plus : Le graphisme exceptionnel. La durée de vie à la Jeanne Calmant. La qualité des animations.
Les moins : On est parfois perdu. Les boss coriaces. Les points de sauvegarde trop rares.

« Oui ! » pour Niico : « Porter un jeu comme Metroid sur Game Cube était un challenge difficile. L’équipe de développement est parvenue, avec brio, à conserver l’esprit de la série originale, malgré l’apport de la 3D. Tout est là, comme autrefois : les bornes de sauvegarde, les bornes de recharge, les différentes armes, le double saut, la transformation en boule et la musique ! Viennent s’y ajouter de nouvelles idées et de nouveaux gadgets que seule la 3D pouvait apporter. Disposant d’une durée de vie énorme (la version Nes est disponible sur Game Cube en connectant la GBA et le jeu Metroid Fusion), Metroid Prime est très certainement le meilleur jeu de la Game Cube. »

« Oui pour Cony » : « Ce nouvel épisode de Metroid est tout simplement ma-gni-fique ! Le soft fourmille de détails, la réalisation est exceptionnelle. L’introspection est totale, au bout de quelques minutes on se croit vraiment dans l’armure de Samus. Vous retrouverez tout ce qui a fait le succès de la saga, remixé à la sauce Game Cube. La vue à la Doom ne pose aucun problème, même à ceux qui n’aiment pas le genre. GENIAL !!! »

Image

Image

Image

Review Joypad #126 (Janvier 2003) Version US : 8/10 par Greg

« Beau, long et immersif, Metroid Prime est un hit, une valeur sûre que l'on attendait pas forcément. Du moins pas sur le terrain de l'action/aventure 3D. Une grande réussite, malgré un début un peu plat. »

Image

Image

Image

Review Joypad #129 (Avril 2003) : 8/10 par Angel « Méga Star Joypad »

Technique 17 Esthétique 18 Animation 17 Manaibilité 16 Sons 15 Durée de vie 17

Les plus : Le level design extraordinaire. Très immersif. Les passages en Morph Ball.
Les moins : Les sauvegardes assez éloignées. Un léger problème de visée.

L’avis d’Angel : « Pas totalement dans le trip au début, je me suis néanmoins laissé emporter par ce titre. Ce savant mélange d’exploration et de shoot, bâti sur un level design surhumain, m’a franchement convaincu. Quel bonheur de se balader sur Tallion IV ! En plus, grâce à sa longue durée de vie, il y a de quoi rester accroché longtemps à la manette ! »

L’avis de Greg : « Sans conteste l’un des trois meilleurs jeux de la GC, Metroid Prime est un achat indispensable, surtout pour ceux qui, habituellement, n’aiment pas les Doom-like. Ici, le ‘’bourrinage’’ fait place à l’exploration, et ce dans des endroits incroyablement beaux. Une grande réussite, un must ! »

Image

Image

Dossier E3 Playmag #57 (Juillet/Août 2002)

Image

Image

Preview Nintendo Le Magazine Officiel #7 (Décembre 2002)

Image

Image

Preview Nintendo Le Magazine Officiel #9 (Février 2003)

Image

Image

Test Nintendo Le Magazine Officiel #10 (Mars 2003) : 9.5/10 « Jeu du mois »

« Metroid Prime allie avec audace le gameplay accrocheur de la série à une 3D somptueuse et immersive. Fascinant et grandiose ! »

Image

Image

Guide Nintendo Le Magazine Officiel #11 (Avril 2003) sur 20 pages

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
FK-corporation
Cosmocat
Messages : 771
Inscription : 14 nov. 2020 22:58
Localisation : Salon de Provence

[TEST] Metroid Prime Remastered (Switch)

Message par FK-corporation »

Je n’ai jamais joué à ce Metroid du coup je l’ai acheté sur Switch, j’ai joué un peu plus d’une heure et… J’ai pas trop aimé… Ça me fait chier de le dire car j’aimerais adorer ce jeu mais deux choses m’embêtent. L’absence de scénario et la direction artistique. J’adore le côté MetroidVania, j’ai envie de me plonger dans le jeu mais la DA je n’accroche pas, ça me fait trop chier.
Je vais voir si je persévère ou non.
Dernière modification par FK-corporation le 22 mars 2023 23:30, modifié 2 fois.
Image

kurush
Transformer
Messages : 294
Inscription : 29 juin 2022 10:47

[TEST] Metroid Prime Remastered (Switch)

Message par kurush »

Ca vaut le coup que tu t'accroches. L'absence (relative) de scénario est compensée par le viseur d'analyste qui permet d'en apprendre beaucoup plus sur le lore. Pour la DA, c'est vraiment une question de goût par contre ! Mais les environnements se renouvellent bien après quelques heures.

Avatar de l’utilisateur
retroactionman
Cosmocat
Messages : 619
Inscription : 04 août 2022 22:37

[TEST] Metroid Prime Remastered (Switch)

Message par retroactionman »

Je m'étais éclaté à l'époque.

Pas le temps ( ni l'envie ) de faire le remaster mais j'envie ceux qui n'y ont jamais touché.

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 25012
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

[TEST] Metroid Prime Remastered (Switch)

Message par Gringos10 »

Pas aimé le jeu, mais j'aime beaucoup le test 👍

Je suis fan de metroid mais pas en fps, j'y arrive pas.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
retroactionman
Cosmocat
Messages : 619
Inscription : 04 août 2022 22:37

[TEST] Metroid Prime Remastered (Switch)

Message par retroactionman »

Quelques balises spoiler pour les boss ne seraient pas de refus. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
marmotplay
Maître de l’Univers
Messages : 5575
Inscription : 26 nov. 2020 11:29

[TEST] Metroid Prime Remastered (Switch)

Message par marmotplay »

retroactionman a écrit :
23 mars 2023 08:00
Je m'étais éclaté à l'époque.

Pas le temps ( ni l'envie ) de faire le remaster mais j'envie ceux qui n'y ont jamais touché.
C'était mon cas et je me suis éclaté.
Alors certes, y a quelques petites options de confort moderne qu'ils auraient pu rajouter (checkpoint avant/après les boss, téléportation entre les points de sauvegarde) pour rendre l'expérience plus fluide. Mais j'ai fait avec et ait adoré l'expérience. Et je suis de nature réfractaire à la vue fps, là j'ai réussi à l'oublier, c'est dire la qualité du titre.J'ai même pas eu forcément l'impression de jouer à un jeu rétro.
GT Discord: https://discord.gg/sebp2Fupnx
Tryphon a écrit :
12 août 2022 17:28
NES vs SMS, y'a pas vraiment match vu le nombre incalculable de jeux légendaires sur NES.

Avatar de l’utilisateur
kainrijames
Cosmocat
Messages : 618
Inscription : 20 nov. 2020 00:31

[TEST] Metroid Prime Remastered (Switch)

Message par kainrijames »

Je l'ai terminé ce soir! J'ai galerer et rager sur quelques séquences après ça faisait peux être 15 ans que je n'avais pas jouer à un fps donc je suis rouiller :mrgreen: quelques passages un peu chaud notamment un ou le point de sauvegarde est à plus d'une heure de jeu...un boss aussi un peu tendu avec la maniabilité à deux sticks c'est parfois compliquer de jongler dans le feu de l'action avec les commandes pour changer de tir.. beaucoup d'aller et retour aussi...
Après le level design est top,t'es pas pris par la main avec des trucs qui s'allument partout pour te dire ou aller,c'est plutôt bien réaliser aprés le jeu baigne dans son jus je pense que le 4 ça sera différent sur certains points.

Avatar de l’utilisateur
BeyondOasis
Expendable
Messages : 12949
Inscription : 03 nov. 2020 09:48
Localisation : 93

[TEST] Metroid Prime Remastered (Switch)

Message par BeyondOasis »

kainrijames a écrit :
14 avr. 2023 04:07
Je l'ai terminé ce soir! J'ai galerer et rager sur quelques séquences après ça faisait peux être 15 ans que je n'avais pas jouer à un fps donc je suis rouiller :mrgreen: quelques passages un peu chaud notamment un ou le point de sauvegarde est à plus d'une heure de jeu...un boss aussi un peu tendu avec la maniabilité à deux sticks c'est parfois compliquer de jongler dans le feu de l'action avec les commandes pour changer de tir.. beaucoup d'aller et retour aussi...
Après le level design est top,t'es pas pris par la main avec des trucs qui s'allument partout pour te dire ou aller,c'est plutôt bien réaliser aprés le jeu baigne dans son jus je pense que le 4 ça sera différent sur certains points.
Avant le 4 on va avoir le remaster des 2 autres

Répondre

Revenir à « Switch »