Vos dernières séances [films/Animes]

Envie de discuter d'un film, d'une série?
Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Conquérant de la lumière
Messages : 1271
Inscription : 02 août 2021 18:03

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par wiiwii007 »

Image

Un Critters un peu plus sérieux. Dans l'espace, confiné, traqué par les bébètes... Ouai ça ressemble fortement à Alien ^^ Enfin, ça y ressemble sur le papier car dans les faits, on est très très loin de cette ambiance oppressante. Il manque à peu près tout pour que ça marche réellement. Mais bon, ça reste mon Critters préféré (je pense) car plus "prenant"... Dommage que les acteurs ne soient pas très bons, que le rythme soit si lent et l'intrigue peu passionnante.


Image

Ca partait plutôt bien en début de film. On sent que l'on fait un bon dans le temps de 20 ans. La réalisation, le jeu d'acteur etc. tout s'en ressent. Mais à partir du baby sitting, ça devient complètement claqué. Les dialogues sont hyper mauvais, les scènes complètement illogiques, les acteurs très mauvais... Bref, à part la scène complètement à l'ouest de la bataille de fin sur fond de musique rock 80's tellement WTF que j'en ai souri et même rigolé... Le reste, non. Ma copine était désespérée ^^

► Afficher le texte
► Afficher le texte
Dernière modification par wiiwii007 le 17 oct. 2022 11:17, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

Il a l'air bien ce critters 4, j'en avais jamais entendu parler.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Conquérant de la lumière
Messages : 1271
Inscription : 02 août 2021 18:03

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par wiiwii007 »

Attention, sur le papier il a l'air bien, mais en vrai c'est vraiment pas ouf'. J'aime bien la licence car je la trouve "kitch" et marrante avec ces bébêtes bizarres. Mais si je prends du recul et que j'analyse froidement, je trouve ça vraiment pas super.

Mais si tu le regardes un jour, tu verras clairement un côté "Alien".

damspirit
Snorky
Messages : 29
Inscription : 01 sept. 2022 23:09

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par damspirit »

Shovel Knight a écrit :
15 oct. 2022 23:45
damspirit a écrit :
15 oct. 2022 23:03
Des gens ici ont vu Poulet-frites, le film des créateurs de l'émission Strip-Tease ?
Non mais j'ai bien envie.

J'ai déjà vu un autre docu avec la juge belge haute en couleurs qui est filmée dedans :



Ils en on fait aussi une série sur Netflix c'est exceptionnel
Je savais pour le film, pas pour la série netflix. Je regarde ça dès que possible. Et je vais voir Poulet-frites ce soir du coup.

damspirit
Snorky
Messages : 29
Inscription : 01 sept. 2022 23:09

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par damspirit »

damspirit a écrit :
16 oct. 2022 18:13
Shovel Knight a écrit :
15 oct. 2022 23:45
damspirit a écrit :
15 oct. 2022 23:03
Des gens ici ont vu Poulet-frites, le film des créateurs de l'émission Strip-Tease ?
Non mais j'ai bien envie.

J'ai déjà vu un autre docu avec la juge belge haute en couleurs qui est filmée dedans :



Ils en on fait aussi une série sur Netflix c'est exceptionnel
Je savais pour le film, pas pour la série netflix. Je regarde ça dès que possible. Et je vais voir Poulet-frites ce soir du coup.
Gringos10 a écrit :
13 oct. 2022 21:05
j'ai hâte de voir Novembre le dernier Jimenez, sur les attentats du 13/11.
J'irai le voir aussi, certaines scènes ont été tournées en bas de chez moi je crois

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Conquérant de la lumière
Messages : 1813
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Je viens de mater Fantastic Mr. Fox ...

Image

J’ai apprécié chacun des films de Wes Anderson, tout particulièrement Rushmore et The Grand Budapest hotel, mais "pour je ne sais quelle raison ?" je suis complètement passé à côté de Fantastic Mr. Fox lors de sa sortie en salle. Dommage, car c'est un très joli petit film d'animation en stop motion, une technique d'animation que j'aime beaucoup. Bon ce n'est clairement pas mon Wes Anderson préféré, mais pas celui que j'aime le moins non plus ... et même ses films les moins appréciés à mes yeux, sont tout de même plus intéressant que 99% de la concurrence. Pour le dire plus simplement, Fantastic Mr. Fox ne peut pas vous laisser indifférent, tellement il porte la patte Wes Anderson ... ou alors c'est que vous êtes vraiment hermétique à son cinéma.

Mr. Fox (doublé par George Clooney) n’est qu’un simple renard essayant de se faire une place dans ce monde. Pour lui, voler des poulets est (ou plutôt était) le moyen le plus rapide et le plus facile pour gagner sa vie ... mais tout ça, c'est une histoire qui appartient au passé ou tout du moins le pensait-il ! Le passé va finir par le rattraper et il va finir par rompre la promesse faite à sa femme Mme Fox (doublée par Meryl Streep) d’abandonner le vol de poulet.

Pour commencer, l’animation est tout simplement merveilleuse. Tous les décors et arrière-plans fourmillent de détails. La direction artistique du film témoigne d'un grand soin et d’une attention tout simplement incroyable aux moindre petit détails. Chaque personnage possède une forte personnalité et c’est rafraîchissant de voir autre chose qu’un film d’animation 3D lisse et sans la moindre aspérité. C’est un véritable retour en arrière, à une époque où un film d'animation pouvait encore nous émerveiller et nous surprendre.

Vouloir comparer les productions Pixar et ce film, c'est être totalement hors sujet. Ce film n’a pas été fait pour être comparé ou pour être mis en concurrence avec d’autres, il a été fait pour raconter un conte classique pour enfants, par l’un des plus grands auteurs du genre. La femme de Roald Dahl, Felicity, a elle-même manifesté sa joie de voir comment le film dépeint l’univers créé par le célèbre auteur anglais. C’est une histoire magnifiquement racontée, réconfortante et charmante, pleine d’esprit et pleine de moments drôles et attendrissants. Wes Anderson devrait peut-être adapter plus d’œuvres de Roald Dahl ... James et la pêche géante aurait certainement été meilleur sous sa direction.

Alors que les films Pixar sont des films familiaux, s'adressant tout d'abord aux plus jeunes, mais pouvant aussi plaire aux adultes. Le film de Wes Anderson ressemble à un film fait pour les adultes, qui peut être apprécié par les enfants. Ainsi le casting voix témoigne de cet état de fait. On a vraiment l'impression de voir George Clooney et Meryl Streep à l'écran, tellement il semblent avoir été dirigés comme dans un "vrai" film s'adressant à des adultes, avec tout le sérieux qui va avec. Leur voix diffèrent vraiment d'un doublage classique d'un film d'animation. On y retrouve d'ailleurs tous les acteurs habitués des films de Wes Anderson, Bill Murray, Jason Schwartzman, Owen Wilson, Michael Gambon ... Quant à la BO d'Alexandre Desplat, elle colle parfaitement à cet état d'esprit, on y retrouve la même ambiance sonore que dans tous les autres films de Wes Anderson.

Le style et la mise en scène du film crient Wes Anderson à pleins poumons. Les détracteurs du cinéastes vont clairement avoir du mal à adhérer à la proposition. Fantastic Mr. Fox ressemble en tous points à un film de Wes Anderson, sauf qu'il a été fait en stop motion. C'est tout de même un film qui pourrait très bien séduire certains de ses détracteurs, le stop motion étant vraiment adapté au style Wes Anderson. J'imagine parfaitement que ce film puisse en convertir certains en sa faveur. En tout cas, s'il peut y avoir un film pouvant réconcilier les fans et les détracteurs du cinéaste, c'est bien celui-là.

En tant que fan aveugle de Wes Anderson, j’étais condamné à aimer ce film quoi qu’il arrive, mais je dois avouer que je suis un peu resté sur ma faim. Le film est court, un peu trop simpliste et voulant trop plaire à tout le monde. Pour un film de Wes Anderson, ça manque de profondeur, quoi ! Mais pour un film d'animation en stop motion, pris tel quel, c'est vraiment un film charmant.
Dernière modification par lessthantod le 16 oct. 2022 21:53, modifié 1 fois.

Tryphon
Conquérant de la lumière
Messages : 1693
Inscription : 18 nov. 2020 16:45

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Tryphon »

On l'avait passé à des gamins lors d'un réveillon. Finalement ça m'avait plus plu qu'à eux 😋
Fils de flûte ☺️
Marmotte, le 14/8/22 : "merde, je suis un gros connard 😋"

Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Conquérant de la lumière
Messages : 1271
Inscription : 02 août 2021 18:03

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par wiiwii007 »

Image

Ca tourne un peu en rond du début à la fin mais ça va, ça reste regardable. J'ai bien aimé l'OST générale qui donne un côté cartoon des années 30. De Funes commence à avoir son "personnage".

Sympathique mais pas plus ^^

► Afficher le texte
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Conquérant de la lumière
Messages : 1271
Inscription : 02 août 2021 18:03

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par wiiwii007 »

Image

En voilà un film d'horreur qu'il est bien !

je commençais à me dire que ce genre n'était pas fait pour moi. Mais en réalité, c'est juste que j'ai pas chopé les bons films ! On a beaucoup aimé ce "The fly". Du jeu d'acteur, à l'histoire, en passant par le maquillage et autres effets en tout genre, c'était franchement très bon.

Bien dégueulasse comme il faut !

► Afficher le texte
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

c'est un chef d'oeuvre la Mouche, normal c'est du Cronenberg. Du coup @wiiwii007 t'es obligé de te faire sa filmo maintenant ;)
ne t'inquiète pas, tu ne le regretteras pas.

ps : je ne le qualifierais pas comme un film d'horreur, mais bon on peut c'est pas grave.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Conquérant de la lumière
Messages : 1271
Inscription : 02 août 2021 18:03

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par wiiwii007 »

Oui j'ai vu qu'il avait une belle réputation du coup je vais surement me penchait sur sa filmo un de ses 4.

Je suis dac, j'ai dit "film d'horreur" mais dans les faits c'est pas vraiment ça. J'étais dans le raccourci.

Avatar de l’utilisateur
spip
Chevalier du Zodiaque
Messages : 2301
Inscription : 12 nov. 2020 07:47

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par spip »

Attention avec Cronenberg. La Mouche n'est pas forcément représentatif de sa filmographie. Ça reste un film "grand public". Ce qui n'est pas toujours le cas de ses autres films. Loin de là.
Mais ça vaut toujours le coup d'être vu.

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

Ça reste accessible, il y en a 2 ou 3 qui sont élitistes mais le reste ça peut plaire autant au cinéphile aguerri qu'au grand public.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
Myrage
Cosmocat
Messages : 975
Inscription : 15 nov. 2020 18:51

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Myrage »

Dimanche j'ai été voir Dragon ball super : super hero.

Je sais pas su j'ai envie d'en parler en fait... j'ai encore du mal à marcher ...

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

T'as pas aimé ?
C'est @DjBegi qui nous a dit qu'il l'avait trouvé sympa.
@tongpall aussi je crois, non ?

Moi perso la bande annonce ne le chauffe pas du tout.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
DjBegi
Expendable
Messages : 2730
Inscription : 02 nov. 2020 09:13
Localisation : Moselle

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par DjBegi »

Oui je l'ai vu le jour de la sortie.
On était à 4 potes, dont 3 grands fans de Dragon Ball.
Autant le dire tout de suite : on a tous bien aimé. C’était vraiment une très bonne surprise car on s’attendait à quelque chose d’immonde vu les screenshots et les premiers retours.

Le seul point négatif pour moi c’est que le film est entièrement en 3D et sur les plans fixes, et les plans larges, ça donne un rendu parfois bizarre, voire plastique.
Sinon, l’histoire est chouette et développée. On a le sentiment d’un retour aux sources de Dragon Ball, avec le retour d’un ruban rouge maladroit, donnant lieu à des situations cocasses
► Afficher le texte
L’humour est bien dosé, jamais trop lourd.
La ou le film nous a clairement mis une claque, c’est concernant l’animation des combats.
Les effets de puissance sont incroyables
► Afficher le texte
, les combats au corps à corps sont tops aussi
► Afficher le texte
Alors bien sur, les ennemis manquent un peu de charisme, mais l’idée était bonne.
Je ne suis pas fan de l’ennemi final
► Afficher le texte
Content de revoir Gohan en action, et surtout l’auto dérision autour du personnage est top
► Afficher le texte
Finalement, on ne voit que peu Goku et Vegeta, mais ça n’est pas plus mal.
Enfin, concernant ces fameuses transformations, c’est too much c’est sur, mais la transformation de Gohan rappelle évidemment celle contre Cell, donc du fan service plutôt bien placé selon moi.
Celle de Piccolo donne tout de meme lieu à un combat sympa
► Afficher le texte
même si la raison de ce power up est vite expédiée.
Bref, j’ai autant aimé ce film que celui avec Broly, mais ils sont tout deux dans des registres totalement différents, que ça soit au niveau de la manière de raconter l’histoire ou de l’animer.
And now, I'm an old broken down piece of meat

Mes recherches

Image

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

merci pour le retour :super:
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
Noctis
Bisounours
Messages : 143
Inscription : 11 févr. 2022 18:47

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Noctis »

Bon attention ça va être deux salles deux ambiances..

Hier c'était Philadelphia. Excellent film, excellent Tom Hanks (d'ailleurs ça doit être rare un acteur qui a l'oscar coup sur coup), très intéressant sur l'époque dépeinte (j'avais limite l'impression d'être dans une histoire vraie), mais je dois d'abord vous parler, j'ai adoré. Difficile je pense de ne pas apprécier. Ca a dû bouger un peu les mentalités à l'époque sur la représentation des homosexuels et du sida.


Et l'autre salle, c'est celle de cet après-midi, Black Adam. Point positif : le cinéma a changé ses sièges, les nouveaux du Gaumont sont très confortables. Le second, avec mon abonnement je me dis qu'au moins je n'ai pas payé 13€ pour ça.

Non franchement, ce n'est pas la plus grosse daube de super-héros, ni même le pire DC (enfin ça c'est surtout à cause de Suicide Squad), mais quelle déception après tant de teasing depuis des années !
Je suis fan de DC, je lis pas mal de comics mais je trouvais ça top de partir sur des personnages moins connus, Black Adam et la JSA.

Alors je ne sais pas si c'est à cause de Dwayne Johnson, mais les personnages de la JSA sont introduits à la va vite et n'ont finalement que trop peu de place. On dirait des espèces de X-Men avec en leader Dr Fate (par Pierce Brosnan, ce qui est quand même cool !) mais ils sont peu développés. Déjà dès l'introduction on a du background de Black Adam mais tout en voix of, j'ai trouvé que ça manquait de développement ! Le dernier tiers du film j'ai complètement décroché, j'ai trouvé ça con alors que je suis bon public. Vraiment je suis très déçu. Je n'avais pas d'attentes particulières mais les dernières news autour des films DC avec Johnson qui fait bouger les choses ont fait monter la sauce. J'ai vraiment l'impression d'un gros gâchis car il y a des points intéressants sur le côté anti-héros, certaines scènes vraiment pas mal, mais globalement je suis très déçu.

Allez je vais me remater The Batman une troisième fois pour garder cette image de film DC en 2022. C'est d'autant plus dommage qu'on était, de mon point de vue, sur une bonne dynamique entre le Justice League Snyder's Cut, The Suicide Squad (certains détestent mais j'ai trouvé le film vraiment réussi) et The Batman.

Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Conquérant de la lumière
Messages : 1271
Inscription : 02 août 2021 18:03

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par wiiwii007 »

Image

En voilà un film d'horreur qu'il est bien !

je commençais à me dire que ce genre n'était pas fait pour moi. Mais en réalité, c'est juste que j'ai pas chopé les bons films ! On a beaucoup aimé ce "The fly". Du jeu d'acteur, à l'histoire, en passant par le maquillage et autres effets en tout genre, c'était franchement très bon.

Bien dégueulasse comme il faut !

--------------------------------


Image

Bon ben, comme d'hab, un petit Tarzan sympathique. Le petit "boy" est devenu bien grand !


Image

Bien sympa celui là. J'aime de plus en plus les films avec De Funes, on sent qu'il commence à avoir des rôles plus intéressants. Et dans ce film, il est bon.

► Afficher le texte
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

Image

Résumé : En 1956, pendant la guerre d'Algérie, March, Charpentier et Dax, des réservistes, se retrouvent dans un bataillon disciplinaire. Ils sont alors pris dans les engrenages de la guerre, de la torture et de la mort. Le commandant Lecoq doit constituer une unité d'élite avec les réfractaires, dont les motivations politiques sont diverses.

R.A.S (Rien à signaler) d'Yves Boisset, un des rares films français sur la guerre d'Algérie (avec le petit soldat de Godard ou l'insoumis de Cavalier), mais comme les autres, il connut les affres de la censure et la polémique. Car le sujet a longtemps été tabou de notre côté de la méditerranée. Le film n'en fut pas moins un succès commercial et public, révélant au passage quelques jeunes acteurs français alors inconnus comme Jean pierre Castaldi ou Jacques Villeret. Il n'est pas aussi puissant, de mon point de vue, que La bataille d'Alger, néanmoins ça reste un sacré pamphlet anti-guerre, ultra couillu et très bien réalisé. Je ne serai d'ailleurs pas étonné que Stanley Kubrick l'ait vu avant de faire son full metal jacket, tant certaines scènes semblent en être inspirées.
Le film a le mérite, en dépeignant un passé peu glorieux de notre pays, de nous en apprendre sur le climat social en France à l'époque, sur l'impact et les conséquences que le conflit eu sur des millions de réservistes mobilisés malgré eux, l'engrenage de la violence sur les innocents qui se battent pour une cause qu'ils ne défendent pas. Boisset lui même fut parmi ces mobilisés et cela s'en ressent devant l'authenticité, la sincérité de cette œuvre à la limite du document, nourrie de faits et de témoignages réels, filmée à hauteur d'homme, devant laquelle on ne peut rester insensible.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
Shovel Knight
Conquérant de la lumière
Messages : 1237
Inscription : 05 déc. 2020 20:40

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Shovel Knight »

Gringos10 a écrit :
21 oct. 2022 19:56
R.A.S (Rien à signaler) d'Yves Boisset
Vu y'a pas longtemps grâce à @Kannagi , très bon film

C'est fou comme il y a très de films sur la guerre d'Algérie. A croire que la France n'aime pas regarder son propre passé quand il est peu glorieux
A contrario les américains ont pondu par douzaines des films sur la guerre du Vietnam par exemple
#JeSuisWoke

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

Shovel Knight a écrit :
21 oct. 2022 20:55
Vu y'a pas longtemps grâce à @Kannagi , très bon film
et tu as vu la bataille d'alger?
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
Shovel Knight
Conquérant de la lumière
Messages : 1237
Inscription : 05 déc. 2020 20:40

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Shovel Knight »

Non je connais pas
#JeSuisWoke

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

Shovel Knight a écrit :
21 oct. 2022 21:08
Non je connais pas
A voir absolument !
J'en ai parlé ici--> https://www.gamers-things.com/cin%C3%A9 ... alger.html
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
Shovel Knight
Conquérant de la lumière
Messages : 1237
Inscription : 05 déc. 2020 20:40

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Shovel Knight »

ça se télécharge ? :D
#JeSuisWoke

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

Probablement (comme tout)

Mais je m'y connais pas, je regarde que des dvd/br/ld
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Conquérant de la lumière
Messages : 1813
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Je viens de mater Le train sifflera trois fois ...

Image

Une ballade entêtante, une ambiance lugubre, une petite ville assiégée, le marshal abandonné de ses hommes qui doit faire face seul au danger, la femme froide qui abandonne son homme dans l’heure qui suit le mariage ... Le train sifflera trois fois, c’est un film qui contient beaucoup de symbolisme à cause de l’époque à laquelle il appartient. C’était l’époque de l’hystérie communiste et de la liste noire d’Hollywood. Les sympathisants soviétiques sont traqués par l’industrie du cinéma. De nombreux acteurs et réalisateurs sont accusés, malgré l’absence ou le manque de preuves qu’ils étaient réellement communistes. On les a écartées du milieu, alors qu’ils n’avaient jamais été, ni de près ni de loin, membres du parti communiste. Fred Zinnemann, le réalisateur du film, fait parti de ces victimes du système hollywoodien.

Will Kane (Garry Cooper) est le courageux marshal de Hadleyville, une petite ville du Kansas qui était autrefois le terrain de jeu des méchants, dont un certain Frank Miller. C’est un petit village perdu au milieu de nulle part, mais Kane l’a nettoyé. Il y a cinq ans, il a fait condamner Frank Miller pour meurtre devant un tribunal fédéral. Aujourd’hui, alors que Kane épouse Amy (Grace Kelly), la nouvelle arrive que Miller est maintenant libre et se dirige vers Hadleyville pour se venger. Ses hommes de main se rassemblent au dépôt et tout laisse indiquer que Frank arrivera dans le train de midi pour régler ses comptes avec le marshal qui l’a arrêté. Kane doit-il quitter la ville avec sa fiancée ou doit-il rester pour affronter le gang Miller ? Les citoyens vont-ils se rallier à lui ou l'abandonner seul face au danger ? Les désirs humains sont vains face au destin.

Fed Zinnemann a soigné la mise en scène et la photographie du film et c'est un effort qui a porté ses fruits. Dés l'apparition de Lee Van Cleef, avec ce visage tout de suite reconnaissable (et inquiétant) et cette silhouette se déplaçant comme une ombre à l'horizon, on sait que le danger est imminant. La mise en scène multiplie les coupes, les gros plans sur les visages et cette vision entêtante de la voix de chemin de fer centrale, qui semblent accélérer l’arrivée du train fatidique.

Le train sifflera trois fois c’est clairement un film qui parle d'abord à travers les images. Les étendues arides et plates du Kansas reflètent un ciel gris, sans le moindre nuage (chose peu commune dans les western de cette époque). Les structures branlantes de la ville semblent bien chétives, face à la magnificence de la nature sauvage. Les voies ferrées s’étendent au loin, convergeant vers un point de fuite, l’endroit symbolique d’où arrivera Frank Miller. Tapies dans un recoin du quai du gare, la présence des hommes du gang Miller qui attendent leur chef, ne fait que rajouter de la tension au film.

Fred Zinnemann n’a pas peur des gros plans, qu’il utilise à l'excès pour notre plus grand plaisir. C'est vraiment très efficace pour nous faire ressentir les moments de tension. C'est un peu une mise en scène à la Sergio Leone, avant l'ère Sergio Leone. Il filme également Kane au centre du plan, à hauteur de taille et en plan resserré, pour souligner sa position haute et droite comme symbole d’autorité morale. Garry Cooper est magnifié par la mise en scène et son sort en devient d'autant plus tragique. En effet, il réalisera très vite qu'il ne peut compter sur personne, pas même sur son ancienne fiancée Helen Ramírez (Katy Jurado) et encore moins sur son second incarné par Lloyd Bridges (hilarant bien des années plus tard dans Hot Shots 1 & 2) ...
► Afficher le texte
Gary Cooper avait 51 ans au moment du tournage, tandis que Grace Kelly avait à peine 22 ans (presque 30 ans les sépare). Il y a clairement un trop grand écart d'âge entre Gary Cooper et Grace Kelly, ils font des jeunes mariés peu convaincants. Gary Cooper est en vérité trop vieux pour le rôle. Un acteur comme Gregory Peck ou Robert Mitchum, plus jeunes que lui, auraient peut-être mieux convenu au rôle. Et pourtant, malgré la grande différance d'âge, c'est difficile d'imaginer quelqu'un d'autre que Gary Cooper dans ce rôle, après avoir vu le film. Lui seul pouvait lui apporter une telle humanité, n'ayant pas peur de se montrer fragile par moments ... chose que Gregory Peck ou Robert Mitchum auraient eu bien du mal à assumer. Et même si le script essaie tant bien que mal de donner un peu de vie et de chaleur à ce couple peu harmonieux, l’impression durable de Grace Kelly est celle d'une froideur immaculée.

Lloyd Bridges est excellent dans le rôle du second du marshal, qui veut être marshal à la place du marshal. Il apporte à son personnage un petit côté immature assez délicieux. Katy Jurado, vue également dans Pat Garrett et Billy le Kid de Sam Peckinpah, n’a jamais été aussi belle qu’ici. Elle est très touchante et finalement c'est elle qui vole la vedette à Grace Kelly, en jouant la femme déchue qui aimait Kane et qui l’aime toujours. Pour Lee Van Cleef, c'est son tout premier rôle au cinéma, un tout petit rôle qui serait bien insignifiant si ce n'était pas lui qui l'avait incarné. En l'espace d'à peine deux ou trois gros plan, son visage marque les esprits et c'est le seul à ressortir parmi le gang Kane.

Un développement intéressant du scénario est l’étrange alliance qui se forme entre les deux femmes de Kane, Helen et Amy. Elles se rencontrent dans la chambre d’hôtel d’Helen et décident de quitter la ville ensemble. De manière significative, alors qu’elles passent devant Kane dans le charriot tiré par les chevaux, c’est Helen qui regarde en arrière, pas Amy. L'autre élément important de l'histoire, ce sont les horloges qui sont partout à Hadleyville. Le passage des minutes est constamment souligné et le film étant sensé se dérouler sur 1 heure, en temps réel, c'est un procédé très efficace pour appuyer la tension du film.

Seul point noir pour la part, j’ai trouvé l'affrontement final entre Kane et le gang Miller assez décevant, surtout venant après toute la tension accumulée sur la première heure du film. Par contre, la toute dernière scène où Kane laisse tomber son badge sur le sol est mémorable. Le train sifflera trois fois est certainement l’un des westerns les plus efficaces de toute l’histoire du cinéma, mais pas sans défauts. Mon note finale sera donc 8/10.

Avatar de l’utilisateur
Shovel Knight
Conquérant de la lumière
Messages : 1237
Inscription : 05 déc. 2020 20:40

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Shovel Knight »

Quelqu'un a vu Everything Everywhere All at Once ?
#JeSuisWoke

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Conquérant de la lumière
Messages : 1813
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Je viens de mater Charade ...

Image

Le film de Stanley Donen démarre sur un générique d’ouverture très graphique à la Saul Bass, qui fait tout de suite son petit effet. Dés les premières minutes du film, on est donc plongé dans une ambiance très hitchcockienne des années 50-60. De plus, Charade est un film qui aime mélanger les genres, la comédie, la romance et le suspense. Non seulement Audrey Hepburn tomber immédiatement amoureuse de Cary Grant, mais elle est aussi constamment mise en danger par James Coburn et ses acolytes.

Nous sommes donc dans une comédie romantique et dans un thriller hitchcockien. Audrey Hepburn est ainsi poursuivie par des méchants qui recherchent les quelques 250 000 dollars, que son défunt mari a volés pendant la guerre. C'est une intrigue complètement alambiquée dans laquelle Cary Grant et Walter Matthau échangent d’identités plus de fois que deux schizophrènes souffrant de troubles de la personnalité multiple, nous obligeant à tenir un tableau de bord pour savoir qui est qui et qui fait quoi dans tout ça ... et surtout, nous obligeant à douter de tout !

Charade multiplie donc les fausses pistes dans son intrigue, mais en même temps le pitch du film est assez simple à présenter, puisque tout le monde ici est à la recherche des 250 000 dollars "cachés on ne sait où ?". Audrey Hepburn ne peut compter que sur Cary Grant pour sa protection personnelle et même s’il peut parfois paraitre louche, il est inévitable que tous les deux vont tomber amoureux. Cary Grant et Audrey Hepburn dégagent tous deux un charme fou et forment un couple irrésistible, malgré leur grande différence d'âge. Quel dommage qu’ils n’aient jamais travaillé ensemble auparavant, car malgré les nombreux rebondissements et les changements d’identité incessants du scénario, ce sont bien eux qui illuminent l’écran par leur seule présence.

Difficile de ne pas penser à Alfred Hitchcock en regardant Charade du réalisateur américain Stanley Donen. Non seulement le film repose sur un concept original et ingénieux comme tous les films d'Alfred Hitchcock, mais aussi et surtout, certains éléments du décor et le style de mise en scène sont parfaitement similaires. Stanley Donen est bien conscient que les vraies stars de ce thriller romantique et chic, sont l’intrigue hitchcockienne (avec un McGuffin ingénieux) et le couple stars têtes d'affiche.

L'autre star du film, c'est Paris qui nous offre des moments merveilleux. Je pense notamment à Cary Grant et Audrey Hepburn tombant amoureux sur un bateau fluvial, un "cliffhanger" sur les toits de Paris entre Cary Grant et George Kennedy (ils sont littéralement "suspendus au rebord de la falaise"), la séquence finale sous la scène du théâtre parisien ... sans oublier quelques moments vraiment savoureux, comme Cary Grant qui prend une douche tout habillé et une scène funéraire très drôle.

Bref, si comme moi vous adorez La mort aux trousses et Diamants sur canapé, si vous pensez qu’il n’y a jamais eu d’actrice plus lumineuse qu’Audrey Hepburn, si vous êtes convaincu que Cary Grant est l'un des plus grands acteurs de son temps (et l’un des plus drôles) ... alors foncez et ne passez plus à côté de Charade, je vous garantis que vous ne le regretterez pas.

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Conquérant de la lumière
Messages : 1813
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Je viens de mater Little Odessa ...

Image

Little Odessa, c'est le tout premier film de James Gray, un film de gangsters vu du côté de la communauté russe de New-York. C’est une interprétation du fils prodigue (ou du retour de l'enfant prodigue), ici sous les traits d'un tueur à gages froid et impitoyable. C’est un très bon drame, bien joué par le toujours électrique Tim Roth. Je suis un fan de longue date de l'acteur anglais, dont le talent est "je trouve" sous exploité en dehors de ses collaborations avec Quentin Tarantino. C'est tout de même un acteur qui était très populaire dans les années 90, mais qui l'est devenu beaucoup moins à partir des années 2000. L’autre atout britannique du film, c'est la tout aussi excellente Vanessa Redgrave, une actrice que j'aime beaucoup et qui elle aussi est trop sous exploitée.

Il y a une réelle efficacité dans la façon dont est montré la violence dans ce film. J'ai envie de dire que c'est l'anti-Tarantino. La violence est ici tout sauf stylisée, elle est au contraire brutale et vite expédiée. Tim Roth est Josua Shapira, un tueur à gage qui est forcé de retourner dans son ancien quartier, ce qui signifie pour lui de renouer avec sa famille, sa mère aimante et mourante (Vanessa Redgrave), son père violent et abusif (Maximilian Spiel), ainsi que son frère cadet Ruben facilement impressionnable (Edward Furlong). Bien que ses proches se méfient toujours de lui, Joshua est idolâtré par son jeune frère ...
► Afficher le texte
Le réalisateur alors débutant, James Gray âgé de 24 ans, propose un film de gangsters étonnamment mature, à la fois poignant, émouvant et choquant. La violence n'est pas forcément montrée à l'écran, elle est plus psychologique que graphique. Les exécutions de sang-froid d'un Tim Roth insensibles et inébranlables, ne nous laisse même pas le temps d'avoir un mauvais goût dans la bouche. Tout comme pour The Yards et La Nuit nous appartient, Little Odessa est principalement un drame axé sur les personnages qui bénéficient tous une certaine profondeur d'écriture. Les scènes dans la neige à Brooklyn, sont lugubres, sombre et authentiques. Qui plus est, elles nous rappellent les racines russes de la famille. Le père est un juif pieux, mais qui a aussi une liaison extra conjugale. Il parle souvent en russe, accroché à son identité du mieux qu’il peut, dans un monde aliénant, changeant et désintégrant.

Il y a aussi des moments tendres entre le fils assassin et la mère souffrant d’une tumeur cérébrale. Il reprend aussi contact avec son ancienne petite amie (la très belle Moira Kelly) qui veut comprendre pourquoi il l'avait abandonné. Son jeune frère essaie de garder les pieds sur terre, mais son retour aura des conséquences. L'amour fraternel qu'ils éprouvent l'un pour l'autre est sincère, mais il va mettre à mal l'innocence du jeune frère. Tous ses moments de tendresses sont les points forts du film, mais certains élément du films ont bien du mal me convaincre. Je pense surtout à certains détails ethniques du film (la représentation de la communauté russe) qui ne sont pas toujours très crédibles. Et puis, James Gray vacille quelque peu dans son acte final ...
► Afficher le texte
Little Odessa, c’est un film sombre, froid, efficace et très réaliste. Je suis tout de suite rentré dans l'histoire et me suis pris immédiatement d'affection pour le jeune frère cadet. Même si le nom de Tim Roth vient en premier sur l'affiche du film, en réalité le film porte plus sur Edward Furlong que sur lui. Ce n’est pas un film de gangsters tarantinesque avec des gangsters hauts en couleurs, c'est au contraire un film de gangsters Scorsesien qui s'intéresse à la vie d'une famille d'un gangster. Comme dans Mean Streets ou Les Affranchis, le film se construit lentement jusqu’à l'arrivée de grandes scènes très impactantes. C’est puissant sur les émotions, bien plus que sur la démonstration. Il n’y a pas beaucoup d’espoir à attendre dans les jours sombres qui vit cette famille. Oui, c’est triste et sans espoir, mais étrangement fascinant aussi.

Bref, Little Odessa est un grand film de gangsters, qui s'inspire des meilleurs et un classique dans le genre. Je recommanderais également le brillant et très efficace Eastern promises de David Cronenberg, racontant une histoire de la mafia russe en Grande-Bretagne.

Avatar de l’utilisateur
spip
Chevalier du Zodiaque
Messages : 2301
Inscription : 12 nov. 2020 07:47

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par spip »

Grand film que ce Little Odessa. Et quel gâchis Ed Furlong, il avait tout pour réussir.

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Conquérant de la lumière
Messages : 1813
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

spip a écrit :Grand film que ce Little Odessa. Et quel gâchis Ed Furlong, il avait tout pour réussir.
Clairement et Terminator 3 aurait été un tout autre film s'il avait accepté de reprendre son rôle (Nick Stahl est une véritable tête à claques).
Dernière modification par lessthantod le 27 oct. 2022 14:18, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

lessthantod a écrit :
26 oct. 2022 17:30
Bref, Little Odessa est un grand film de gangsters, qui s'inspire des meilleurs et un classique dans le genre. Je recommanderais également le brillant et très efficace Eastern promises de David Cronenberg, racontant une histoire de la mafia russe en Grande-Bretagne.
+1
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Esperluette
Conquérant de la lumière
Messages : 1722
Inscription : 05 déc. 2020 08:55
Localisation : Hérault

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Esperluette »

J'ai re-vu

Ring (1998) je m'en souvenais à peu près mais il y avait des choses que j'avais zappé comme le don de voyance de l'ex-mari (artifice un peu gros) ou la mère qui passe son temps à laisser son gosse de 6 ans se gérer tout seul à la maison ^^ Même si le rythme est un peu lent et qu'on sent le manque de moyens, le film arrive à nous entrainer dans son histoire. Bon il a aussi le mérite d'avoir popularisé le film d'horreur asiatique sans les litrons d'hémoglobine des films US.

Terminator 2 (1991) version HD : toujours aussi spectaculaire, il nous en met plein la vue avec un Schwarzy badass, un slasher réussi et des explosions de partout. C'est vraiment le prototype du blockbuster à grand spectacle qui aura marqué le cinéma des années 90.

J'ai aussi vu Top Gun Maverick, une bonne suite avec là aussi des scènes spectaculaires, même si le scénario ressemble beaucoup au 1er. On retrouve avec plaisir notre bon vieux Tom Cruise (60 piges) à bord de son F18 comme formateur puis comme as adepte du dogfight. Un bon film d'action

Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Conquérant de la lumière
Messages : 1271
Inscription : 02 août 2021 18:03

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par wiiwii007 »

Ring, je me languis de le revoir également :super: J'en garde un bon souvenir.

-------------------------------------------------

Image

Bon ben c'était bien sympa. On a moins apprécié que le premier car assez convenu et moins prenant. Mais c'était quand même sympa de voir une suite. Vu que l'univers nous plaisait, ça l'a fait. Cool !


Image

Dernier Tarzan avec Johnny Weissmuller. Très bien celui là pour une seule raison : le gars qui chante tout le long du film. J'ai adoré ce perso et ses chansons. Qu'est-ce que ça fait du bien ! Ca insuffle une sorte de nostalgie positive assez géniale je trouve. Pour le reste, c'est du Tarzan. Un épisode qui sort du lot selon moi.


Image

Rien que de repenser à certaines scènes j'ai le sourire qui vient. Il me fait rire De Funes. C'est pas un super film car trop de défauts sautent aux yeux mais il m'a quand même plu car De Funes est plutôt en forme.

Donc bien.
► Afficher le texte
► Afficher le texte

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Esperluette
Conquérant de la lumière
Messages : 1722
Inscription : 05 déc. 2020 08:55
Localisation : Hérault

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Esperluette »

wiiwii007 a écrit :
27 oct. 2022 16:28
Ring, je me languis de le revoir également :super: J'en garde un bon souvenir.
Et le remake ? il vaut le coup ?

Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Conquérant de la lumière
Messages : 1271
Inscription : 02 août 2021 18:03

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par wiiwii007 »

Alors là aucune idée, je compte le voir également, mais jamais vu avant.

Avatar de l’utilisateur
maskass
Transformer
Messages : 493
Inscription : 19 juil. 2021 10:19

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par maskass »

Beaucoup moins bien le remake. C'est américain déjà, et ça fait beaucoup moins flipper.

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

oui les japonais ont un savoir faire unique dans la mise en place du malaise, la version US zappe quasiment tout ce qui fait flipper de la version jap.
Il faut voir les Ring mais aussi les Kurosawa, Cure, Seance, Charisma et surtout Kairo, c'est vraiment à la limite du soutenable (et il n'y a rien de gore dans ces films)
Dark water du réalisateur de Ring est bien aussi, ainsi Ju-on et réincarnation.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Conquérant de la lumière
Messages : 1813
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Je viens de mater Vacances romaines ...

Image

"Enchanteur" est le premier mot qui me vient à l’esprit pour décrire Vacances romaines de William Wyler. Le film offre une évasion de la réalité, un échappatoire, chose qui pourrait être enviée même par la royauté. C'est Audrey Hepburn qui incarne la royauté ici, dans la peau de la princesse Ann. Elle est lumineuse et d'une innocence désarmante, pour ce qui est sa toute première apparition à Hollywood. C'est cette fraicheur qui lui permet de nous faire croire qu'elle puisse disparaitre pendant vingt-quatre heures, dans le but de vivre sa vie comme bon lui semble.

Naviguant entre fantaisie et réalité, Vacances romaines est à la fois divertissant et bien plus profond qu'il ne le laisse paraitre. L'équilibre est assez bien trouvé entre le ton comique et le ton dramatique. Parfois, c’est très drôle et à d’autres moments, c'est assez émouvant. Audrey Hepburn et Gregory Peck sont parfaits dans les rôles principaux et l’histoire est intelligemment menée par William Wyler. Sur la base d'une idée simple, Il arrive à étirer l'histoire qu'il veut conter sans pousser les choses trop loin. Ainsi le film n'est ni trop long, ni trop court et assez efficace.

L’idée que la princesse Ann (Audrey Hepburn) s’éclipse et passe inaperçue dans les rues de Rome pendant 24 heures, pour une journée de plaisir et de liberté sans la moindre responsabilité, est bien sûr fantaisiste. Sur le papier ça parait casse gueule, mais à l'écran ça fonctionne plutôt bien et si ça fonctionne, c'est pour plusieurs bonnes raisons.

Tout d'abord, William Wyler peut compter sur Gregory Peck, un acteur qui sait tout jouer et il le prouve une fois de plus ici, dans la peau d'un journaliste pragmatique et qui a les pieds sur terre. Il apporte un bon équilibre au charme et à l’énergie d'Audrey Hepburn, restant à tous instants calme et logique, sans jamais devenir froid ou distant. Eddie Albert qui complète ce trio est parfait lui aussi, en tant qu’ami photographe de Gregory Peck ? Et puis il y a la ville de Rome elle-même, avec quelques scènes inventives qui font bon usage du cadre (la fontaine de Trevi, la place d'Espagne, le Castel Sant’Angelo ...)

Mais Vacances romaines n'aurait jamais eu le succès qu'il a eu, sans la présence d’Audrey Hepburn. Elle est d'une beauté, d'une fraicheur et d'un naturel tellement désarmant, qui plus est pour son premier rôle à Hollywood. Plus incroyable encore et ceci malgré sa totale inexpérience, elle reçu l'Oscar de la meilleure actrice pour ce film ... ça en dit long sur sa performance. C'est certainement un ange envoyé sur Terre pour s’assurer que le monde vive en harmonie. C'est bien simple, moi je vois le nom d'Audrey Hepburn sur l'affiche, je suis content.

Petite chose amusante, c'est impressionnant de voir ce que la princesse Ann arrive à tirer de ce billet de cinq mille lires italiennes. Pouvait-on vraiment acheter des sandales, aller au coiffeur (elle est ravissante avec les cheveux mi courts), manger un cône de glace et je ne sais plus quoi d'autre ... pour moins de 2 euros 50 en 1953 ? De plus, Gregory Peck est mis dans une situation difficile, quand Audrey Hepburn commente son sacrifice pour lui consacrer une journée entière à lui faire visiter Rome. Elle le pense "complètement désintéressé", alors qu'en réalité il a bien l'intention de profiter de la situation. C'est à ce moment-là que je me suis dit que le scénario allait faire un virage à 180 degrés pour permettre à Gregory Peck de se montrer bon prince.

Alors pourquoi seulement 6/10 me direz-vous ? Bah, je dirais tout simplement qu'en dehors d'Audrey Hepburn, le film manque de fantaisie et de magie. Si ça n'avait pas été pour elle, pas sûr que j'aurais tenu plus de quinze minutes devant ce film. C'est une comédie romantique très sage, trop sage pour moi. Cependant, le film a la bonne idée de nous éviter un happy-end trop convenu ...
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
Noctis
Bisounours
Messages : 143
Inscription : 11 févr. 2022 18:47

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Noctis »

Vous m'avez donné envie avec Little Odessa, j'ai vu assez peu de James Gray pour l'instant (3 films dont les deux derniers il me semble). Il va falloir que je regarde ça. Le nouveau film du réal' sort début novembre d'ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
Captain Obvious
Conquérant de la lumière
Messages : 1045
Inscription : 14 nov. 2020 23:23

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Captain Obvious »

J'ai vu Thalasso de Guillaume Nicloux.

C'est la suite de "l'enlèvement de Michel Houellebecq". Les deux sont assez drôles, ça ressemble un peu à du Blier par moment.
Il y a un troisième volet prévu pour 2023 avec toujours Houellebecq et Blanche Gardin.
Ce qui n'est pas donné est perdu.

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

Noctis a écrit :
28 oct. 2022 08:51
Vous m'avez donné envie avec Little Odessa, j'ai vu assez peu de James Gray pour l'instant (3 films dont les deux derniers il me semble). Il va falloir que je regarde ça. Le nouveau film du réal' sort début novembre d'ailleurs.
Tous ses films valent le coup d'œil, sans exception.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

Captain Obvious a écrit :
28 oct. 2022 09:56
J'ai vu Thalasso de Guillaume Nicloux.

C'est la suite de "l'enlèvement de Michel Houellebecq". Les deux sont assez drôles, ça ressemble un peu à du Blier par moment.
Il y a un troisième volet prévu pour 2023 avec toujours Houellebecq et Blanche Gardin.
Nicloux est un réalisateur très intéressant mais j'en ai peu vu de lui et le dernier date.
Il faudrait que je me fasse sa filmo un de ces 4.
"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
Captain Obvious
Conquérant de la lumière
Messages : 1045
Inscription : 14 nov. 2020 23:23

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Captain Obvious »

J'aime bien Nicloux, même si c'est souvent inégal, il a son petit style à lui.
Ce qui n'est pas donné est perdu.

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Conquérant de la lumière
Messages : 1813
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Noctis a écrit :Vous m'avez donné envie avec Little Odessa, j'ai vu assez peu de James Gray pour l'instant (3 films dont les deux derniers il me semble). Il va falloir que je regarde ça. Le nouveau film du réal' sort début novembre d'ailleurs.
Pour moi, là où il est le meilleur c'est dans les films de gangsters : Little Odessa, The Yards, La Nuit nous appartient et Two Lovers aussi.
Si pas encore vu, la priorité absolue c'est de voir La Nuit nous appartient, son meilleur film à mes yeux.

Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Conquérant de la lumière
Messages : 1271
Inscription : 02 août 2021 18:03

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par wiiwii007 »

Image

Je l'avais déjà un peu vu à l'époque mais je m'étais endormi devant... Aujourd'hui j'ai tenté de le regarder à nouveau.

Et ben pareil, je me suis emmerdé. L'idée de départ m'a plu, mais alors la narration et le dénouement... La réalisation style amateur aurait pu me plaire, mais pareil, j'ai trouvé ça mauvais. Idem pour les acteurs, je n'ai pas trouvé leurs réactions logiques. Du coup, tout ce qui en découle m'a paru complètement à côté de la plaque. Je suis clairement passé à côté... Ma copine aussi d'ailleurs, pour elle ça a été encore pire je crois... Elle m'a sorti : "L'horreur dans ce film, c'est de le regarder" ^^

► Afficher le texte
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
lessthantod
Conquérant de la lumière
Messages : 1813
Inscription : 13 nov. 2020 17:21
Localisation : Ô Toulouuuse

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par lessthantod »

Je viens de mater The Neon Demon ...

Image

D’une certaine façon, The Neon Demon est le parfait exemple du film dont la forme dicte le fond. Quoi de mieux que de faire un film vide et pervers, pour montrer à quel point le monde de la mode à Los Angeles est vide et perverse ? Si c'est ça le propos défendu par Nicolas Winding Refn, alors il le dit haut et fort avec ce film.

Mais le doute est permis, voulait-il vraiment défendre ce propos ou voulait-il tout simplement pousser ses capacités cinématographiques un peu plus loin ? Je pencherais plutôt vers la seconde solution. J'ai vraiment l'impression qu'avec ce film, il souhaite juste pousser son esthétique visuelle à la limite, sans se soucier du fond. Non parce que, s'il y a bien une certitude avec The Neon Demon, c'est que le film est visuellement magnifique, mais qu'il manque de fond.

The Neon Demon raconte l’histoire d’une jeune fille de seize ans (Elle Fanning) qui déménage à Los Angeles pour poursuivre son rêve de devenir mannequin. Elle sait qu’elle est belle et s’impose rapidement dans le monde de la mode. Très rapidement, la jalousie des autres modèles ne fait plus aucun doute. Elle devra alors affronter la maquilleuse/sorcière (Jenna Malone) et ses deux sbires/mannequins (Bella Heathcote et Abbey Lee).

The Neon Demon commence très fort, le film est juste splendide, que ce soit sur un point visuel ou sonore. La photographie, la colorimétrie et toute la direction artistique est sublime, tout comme la BO électronique de Cliff Martine. Au début, l'histoire tient toutes ses promesses, car elle raconte tout simplement comment des modèles n'hésitent pas à poignarder dans le dos leur rivales, juste pour rester sous les feux des projecteurs. Elles sont bien conscientes que la beauté, ça ne durera pas éternellement. Comme le dit l'une des deux mannequins (je ne sais plus laquelle) sbires de Jenna Malone, la date limite dans ce métier ne dépasse pas 21 ans.

Mais voilà, alors qu'on commence à s'attacher au personnage principal interprété par Elle Fanning, c'est alors que Nicolas Winding Refn détourne notre attention, en introduisant de nombreuses scènes visuellement magnifiques, mais sans but et terriblement dérangeantes (la scène de nécrophilie se pose là). Et puis il y a un moment charnière vers la fin de la première moitié du film, où "tout part à vau-l'eau". Le fantastique fait son entrée dans le film avec la sorcière Jenna Malone et ses deux sbires qui prennent les choses en main. On se retrouve alors face à un thriller fantastique ...
► Afficher le texte
Les trente dernières minutes du film, je ne pouvais tout simplement pas croire ce que je voyais, tellement j'avais l'impression d'être d'un seul coup dans un autre film qui n'avait plus rien à voir avec la première heure précédente.

Bref, l'histoire de ce mannequin de seize ans qui est littéralement dévorée par l’industrie de la mode, n’est au final rien de plus qu’un véhicule (ou une démonstration) pour l’exubérance visuelle de Nicolas Winding Refn. Si je devais trouver une analogie pour ce film ... regarder Neon Demon, c’est comme lire un magazine de mode (Vogue ou je ne sais quoi d'autre). Il y a beaucoup de pages dedans, remplies de photos glamours, mais très peu de textes. Vous pouvez le parcourir, mais vous ne trouverez aucun message dedans, juste de très jolies photos avec de très jolies mannequins. Personnellement j'en attendais plus de la part de Nicolas Winding Refn, mais si vous aimez parcourir les pages d'un magazine Vogue ... alors c’est peut-être le film qu’il vous faut.

Avatar de l’utilisateur
Gringos10
Expendable
Messages : 17081
Inscription : 31 oct. 2020 23:08
Localisation : RP

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par Gringos10 »

Timbuktu de Abderrahmane Sissako
Image


Résumé : Non loin de Tombouctou tombée sous le joug des extrémistes religieux, Kidane mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans.
En ville, les habitants subissent, impuissants, le régime de terreur des djihadistes qui ont pris en otage leur foi. Fini la musique et les rires, les cigarettes et même le football… Les femmes sont devenues des ombres qui tentent de résister avec dignité. Des tribunaux improvisés rendent chaque jour leurs sentences absurdes et tragiques.
Kidane et les siens semblent un temps épargnés par le chaos de Tombouctou. Mais leur destin bascule le jour où Kidane tue accidentellement Amadou le pêcheur qui s’en est pris à GPS, sa vache préférée.
Il doit alors faire face aux nouvelles lois de ces occupants venus d’ailleurs…


Sorti en 2014, et récompensé par 7 Césars en 2015 (Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur scénario original, Meilleure photographie, Meilleure musique, Meilleur montage, Meilleur son), il a également fait sensation à Cannes et aux Oscars... Et pourtant je n'en avais jamais entendu parler... Comment ai-je fait pour passer à côté de ce film pendant 8 ans ?
Merci à la fnac et son bouquin "la vidéothèque idéale" qui me l'ont fait découvrir.
Quelle belle surprise, ce film est magnifique et essentiel.

Plaidoyer contre l'obscurantisme religieux, Timbuktu est une œuvre solaire, poétique et courageuse, d'une grande force visuelle et émotionnelle. Le long métrage d'Abderrahmane Sissako vise juste et touche droit au cœur. On ne peut rester insensible et indifférent à l'histoire de ces personnages, tellement authentiques, sous le joug tragiquement absurde de ces fanatiques. Le film nous rappelle cruellement que ce joue, loin de nos préoccupations, un drame humain, la déliquescence d'un "Tiers-Monde" où les droits de l'homme n'existent plus.

La réalisation est d'une grande maîtrise et l'écriture est juste. Le cineaste a trouvé le parfait équilibre entre la douceur et la brutalité, l'émotion et l'effroi. Il évite le pathos, le manichéisme, tous les personnages, bons comme mauvais sont nuancés, et le scénario se permet même quelques touches d'humour dans un contexte pourtant lourd de conséquences tragiques.
Les acteurs, inconnus pour la plupart, sont absolument parfaits de charisme et de véracité. Le son est à la hauteur des images, et il y a un travail judicieux sur le montage et la musique.

Bref le visionnage de Timbuktu est un bonheur cinephilique et un devoir citoyen, un film qui mérite le flot d'éloges qu'il a reçu, qui provoque l'émoi et l'indignation, un formidable message d'alerte, une œuvre à découvrir et à faire découvrir.

"Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles"
MY FEEDBACK
MES RECHERCHES
MA COLLECTION

Avatar de l’utilisateur
wiiwii007
Conquérant de la lumière
Messages : 1271
Inscription : 02 août 2021 18:03

Vos dernières séances [films/Animes]

Message par wiiwii007 »

Image

Kubrick terminé !!

Et ben, quel dernier film ! J'ai beaucoup aimé. Un film à "double lecture" qui peut faire fuir. Lent, subtile, dénonciateur, beau, mais également, violent et terrible. L'OST renforce cette atmosphère intrigante... Tom Cruise fait un taff de malade, je l'ai trouvé "parfait". En même temps, il a un sacré rôle et surtout un rôle qui le met en valeur. Nicole Kidman aussi est bien dans son perso.

J'ai passé un super moment. Merci Kubrick...


Image

Ben ma foi, c'était pas génial, mais ça se regarde.

J'avais peur qu'ils en remettent une couche, que le film suive les traces de son ainé. Mais non, ouf ! Donc là on est dans un film un peu plus dans les codes habituels du genre, avec tous les clichés présents etc. Forcément, ça saoule un peu de voir ça, mais ça va, j'ai quand même pris du plaisir à regarder cette suite.

► Afficher le texte
► Afficher le texte

Répondre

Revenir à « Ciné dimanche »